Big ou Bug Data ? Manuel à l’usage des datadéontologues

Nouvel ouvrage d'Assaël Adary, disponible en librairies le 23 février 2017

Face aux 2,5 millions de téraoctets de données produites quotidiennement dans le monde, il y a urgence à sortir des évidences et de la pensée unique.


Marketing, RH, sécurité, médecine, élections présidentielles américaines…. le Big Data touche désormais tous les domaines de la vie économique, sociale et politique. Or, son utilisation est loin d’être codifiée ! Le meilleur et le pire s’y croisent, exposant les acteurs de ce nouvel Eldorado numérique à des risques inédits

Comment les producteurs de données doivent-ils prévenir ces risques ? Comment les consommateurs peuvent-ils s’en protéger ? Quels critères, quelles normes adopter dans cette matière encore peu réglementée ?

Dans son nouvel ouvrage aux Editions du Palio, Assaël ADARY, fondateur d’Occurrence, cabinet d’études et conseil indépendant, livre ses réflexions et ses solutions pour une meilleure utilisation et un encadrement plus vigilant des données à l’heure du Big Data.

L’auteur a pris le parti d’aborder la question des data dans leur dimension éthique. C’est en renforçant la déontologie de leur traitement qu’on pourra en effet les sauver d’elles-mêmes et de leurs dérives.

Dans le nouveau paysage digital en train de s’imposer, la prévention des risques judiciaires impose à toute organisation de contrôler la production, l’archivage et la communication des données qu’elle traite.

Ce livre est tout à la fois une alerte, un questionnement et le début d’une solution par la création d’une nouvelle discipline, la « datadéontologie », et d’un nouveau métier, le « datadéontologue », dont le présent manuel passe en revue le cahier des charges.

Pour éviter que le big data ne tourne au bug data !




SOMMAIRE :

PREMIÈRE PARTIE : UN UNIVERS EN EXPANSION
1.Une brève histoire de la mesure
2.Le big data : un nouveau paradigme
3.Le foisonnement des parties prenantes
4.L’extension du champ déontologique

DEUXIEME PARTIE : LE RÉFÉRENTIEL DÉONTOLOGIQUE
1.Les sources réglementaires
2.L’explosion des normes
3.Contrôle et sanction
4.L’État et les collectivités locales

TROISIEME PARTIE : LA FONCTION DE DATADÉONTOLOGUE
1.Une responsabilité transversale
2.Les bonnes pratiques
Citer ses sources
Tracer les données publiées
Afficher des sources reconnues
Confronter plusieurs sources
Bien choisir ses unités de mesure
Privilégier les formulations univoques
Faciliter la lecture des données
Justifier quantitativement les commentaires qualitatifs
Garantir la sincérité des données


QUATRIEME PARTIE : 5 CAS EXEMPLAIRES

N°1 : un honneur dangereux !
Le mieux : ennemi du bien ?
Mieux vaut moins mais mieux
Allegro ma non troppo
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé

Assaël ADARY, co-fondateur d’Occurrence, cabinet d’études spécialiste dans l’évaluation des actions de communication

Après des études de philosophie et un magistère au CELSA, Assaël Adary a co-fondé en 1995 le cabinet d’études Occurrence, spécialisé dans l’évaluation des actions de communication. Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la communication et à la responsabilité sociétale, Assaël Adary enseigne dans diverses grandes écoles et universités. Aux Éditions du Palio, il a publié « Comment votre swing peut améliorer votre management » (2012) et « Les 100 premiers jours d’un(e) dircom » (2014).

Pour lire le communiqué original, cliquez ici
Notez

le Jeudi 16 Février 2017 à 14:39 | Lu 306 fois

Nouveau commentaire :