Finastra s'allie à 7 grandes banques pour créer une plateforme blockchain de prêts syndiqués

Finastra, R3 et sept grandes banques s'allient pour créer une plateforme de prêts syndiqués reposant sur la technologie DLT (Distributed Ledger Technology)


Finastra et sept grandes banques travaillent de concert à l'élaboration d'une marketplace faisant appel à la technologie DLT afin d'insuffler davantage de transparence sur le marché des prêts syndiqués. Soutenu par Corda, la plateforme DLT (Distributed Ledger Technology) de la société R3, Fusion LenderComm offre un accès en temps réel aux contrats de crédit, aux soldes d'exercice, et aux données détaillées sur les transactions, et ce, directement depuis les plateformes de gestion de prêts commerciaux destinées aux prêteurs telles que Fusion Banking Loan IQ de Finastra.

Fusion LenderComm réduira les coûts opérationnels et administratifs liés aux activités commerciales de gestion de prêts en offrant la possibilité d'obtenir ses informations de manière exacte et à la demande, ce qui permet en définitif d'optimiser les portefeuilles de prêts des banques. BNP Paribas, BNY Mellon, HSBC, ING et State Street ont rejoint la communauté : des échanges de données en temps réel ont déjà eu lieu entre agents prêteurs dans la phase pilote du projet.

« Les prêteurs seront mieux informés, là où ces derniers ont jusqu'ici dû faire face à un manque de transparence et de rapidité dans l'accès à des données liées aux deals clés, la solution Fusion LenderComm ouvre de nouvelles perspectives de données qui s'étendent au-delà de la réconciliation des positions. La communauté des banques participantes au développement de la solution recouvre environ 10 % du marché des prêts syndiqués et démontre l'envie de faire de cet outil de marché un succès. Plus les banques se joindront à nous, plus nous gagnerons en parts de marché dans le secteur des prêts syndiqués et du loan trading », explique Simon Paris, directeur général adjoint de Finastra.

« L'effort considérable consacré à l'échange d'informations sur ce marché illustre bien le fait que l'accès rapide aux données relatives aux transactions, y compris la transparence des comptes de régularisation, des taux d'intérêt et des frais, constitue un véritable défi. DLT permet aux prêteurs de bénéficier d'une visibilité sur les positons dans les banques et réduit ainsi le risque opérationnel inhérent à la gestion des participations multiples. Dès sa première utilisation, Fusion LenderComm réduit le nombre de courriels et d'appels téléphoniques au cours du cycle de vie des affaires tout en permettant l'enregistrement immuable des transactions », ajoute Ian Morris, Head of Product Management – Corporate & Syndicated Lending de Finastra.

« En l'état actuel des choses, l'échange d'informations sur le marché des prêts syndiqués se fait principalement manuellement. Cela signifie que l'accès aux données de transaction ainsi que la transparence des comptes de régularisation et des taux d'intérêt sont chronophages. L'objectif initial de Fusion LenderComm est d'automatiser le processus de partage d'informations, afin d'offrir une meilleure compréhension des données relatives aux transactions. Fusion LenderComm garantira ainsi un gain en productivité supplémentaire ainsi que des réductions de coûts, ce qui peut conduire à de plus petites participations dans des opérations syndiquées et en définitif de nouvelles opportunités d'investissement pour nos clients », explique Ivar Wiersma, Head of Innovation de ING Wholesale Banking.

Selon Robert Waddell, Global Lead of Syndicated Loan Products de State Street, « LenderComm Fusion permettra de résoudre un problème que rencontre le marché de prêts depuis son existence, à savoir, la possibilité de partager une information de manière structurée, précise et transparente sur les prêts, émanant directement des agents de prêt. En effet, en tant que consommateur d'un grand nombre de ces informations, la perspective de ne plus avoir à réaliser d'activités nécessitant l'intervention d'une main d'œuvre importante, combiné aux bénéfices d'un accroissement de l'efficacité grâce à une meilleure précision des données et à une réduction des risques opérationnels, n'est pas seulement importante pour State Street, mais également pour tous les acteurs et régulateurs du marché ».

La phase pilote de Fusion LenderComm a permis aux banques de publier des données relatives aux prêts à travers la plateforme DLT, et ce, dans l'optique d'étendre leurs capacités de libre-service aux prêteurs. Grâce à leur propre portail, les agents de prêts peuvent définir et publier les données de position de l'opération spécifique à chaque prêteur depuis Fusion LenderComm, de sorte que les prêteurs individuels sont en mesure de retrouver les données sans avoir besoin d'interroger les positions par téléphone ou par mail, comme c'est le cas aujourd'hui. Fusion LenderComm numérise la communication avec les prêteurs, ce qui permet d'améliorer l'efficacité du processus, d'économiser du temps et de l'argent aux agents de prêts, et d'éliminer les risques opérationnels liés aux transactions.

« Nous pensons que la blockchain est appropriée dans le cadre d'activité relatives au prêt syndiqué afin de délivrer une information unique qui est immédiatement mise à jour lorsqu'un contrat est traité. La solution pilotée par Finastra, Fusion LenderComm, nous permettrait de partager plus efficacement les données de position et ouvrirait la voie à une industrialisation plus fluide. Cela nous permettra d'innover dans nos transactions et de soutenir tous les acteurs de la syndication d'un financement structuré », indique Philippe Boulas, Head of Financing Solutions de BNP Paribas CIB.

Les données sont transférées en toute sécurité au sein de Fusion LenderComm à l'aide de Corda, la plateforme technologique. En utilisant la même technologie que les réseaux de blockchain, Corda permet de créer des flux de travail et des règles pour la diffusion d'informations sur les transactions via le portail d'agents de Fusion LenderComm. Des nœuds hautement sécurisés sur le réseau maintiennent tout l'historique des transactions, donnant à chaque prêteur une vue personnelle des transactions auxquelles il participe ainsi qu'une piste d'audit en temps réel.

« Les prêts syndiqués sont exactement le type de marché qui tirera se substantiels avantages de la plateforme DLT. La transparence, l'efficacité et le risque sont des préoccupations majeures dans les systèmes et les processus actuels. Nous avons spécialement construit Corda pour adresser ce genre de problèmes, tout en respectant les exigences uniques de confidentialité et de sécurité des institutions financières réglementées », poursuit David E. Rutter, CEO de R3.

« Nous accueillons favorablement les outils innovants destinés à aider le marché à régler les opérations plus rapidement et à rendre l'information plus accessible aux prêteurs qui en ont besoin. Un portail comme Fusion LenderComm, qui apporte davantage d'efficacité sur le marché des prêts et aux banques qui le desservent, dispose d'un potentiel conséquent », indique Ellen Hefferan, Vice President and Director of Operations de la Loan Syndications & Trading Association (LSTA).

Fusion LenderComm devrait être lancée l'année prochaine. La plateforme promet une solution ouverte à toutes les banques impliquées dans des activités de gestion de prêts syndiqués, y compris les utilisateurs des outils existants tels que FusionBanking Loan IQ de Finastra et d'autres logiciels de gestion des prêts. La feuille de route à long terme pour la plateforme transformera l'ensemble de la chaîne de valeur des prêts syndiqués, de la gestion des registres à la livraison pour accélérer le négoce et le règlement de prêts.

« Cette nouvelle initiative de Finastra confirme la tendance observable actuellement sur le marché des prêts syndiqués : un intérêt croissant pour la gestion des inefficacités présentes depuis de longtemps sur le marché, avec de nouvelles approches poussées par des individus à la recherche de solutions créatives. En tant que fervent défenseur de l'innovation, il est particulièrement passionnant pour nous d'être une société de la Fintech sur les marchés financiers », conclut Bhavik Katira, PDG de TenDelta LLC.

Téléchargez le communiqué intégral :

cp___finastra_lendercomm_fr_051017.pdf CP_-_Finastra_Lendercomm_FR_051017.pdf  (254.83 Ko)

Notez

le Vendredi 6 Octobre 2017 à 09:17 | Lu 1050 fois

Nouveau commentaire :