La startup Azimo continue sur sa lancée et s’offre une croissance à trois chiffres grâce au boom des transferts d’argent en ligne


La société annonce la nomination de Richard Ambrose (ex PayPal) alors que la demande s'intensifie sur le marché des transferts d'argent international

Azimo, leader du transfert d’argent en ligne, annonce une croissance à trois chiffres sur la quasi-totalité de ses indicateurs - nombre de transactions effectuées, croissance en volume et revenus - grâce au boom des versements en ligne des communautés expatriées d’Europe à destination du reste du monde. Ainsi, sur les 12 derniers mois, Azimo a observé une augmentation de 236% des sommes d’argent versées vers la Pologne, suivie de près par la Moldavie (+225%) et le Nigeria (+207%).

Célébrant son cinquième anniversaire, Azimo a adopté un positionnement unique au service de la population expatriée en Europe, estimée aujourd’hui à plus de 100 millions de personnes. Avec un réseau de paiement étendu sur 190 pays, Azimo est désormais l’une des plateformes de transfert d’argent les plus utilisées dans le monde. En moyenne, le service a permis à ses utilisateurs d’économiser pas moins de 240 euros par an par rapport aux systèmes de banques ou de transferts d’argent traditionnels.

Dans le même temps, Azimo annonce le renforcement de son équipe dirigeante avec le recrutement de Richard Ambrose, auparavant Responsable du Personnel chez PayPal EMEA, qui a rejoint la société en tant que Chief Operating Officer (COO) afin de diriger la prochaine phase d’expansion de la marque.

Invité à commenter l’incroyable progression du groupe, le cofondateur d’Azimo, Michael Kent, a attribué ce succès au boom de l’adoption des nouvelles technologies par les consommateurs. « Notre secteur a crû de manière exponentielle ces dernières années. Les gens ont été capables de transférer de l’argent à travers le monde depuis des centaines d’années mais les nouvelles technologies sont en train de métamorphoser les services financiers, et le transfert d’argent en ligne est en plein boom. Notre croissance cette année s’explique notamment par l’augmentation des utilisateurs mobiles et le lancement de notre nouvelle application. Aujourd’hui, 50% des transferts via Azimo sont effectués par téléphone. »

« Ce qui était auparavant pénible et cher est devenu rapide, facile et très abordable » ajoute Michael Kent. « Ce qui est excitant à propos d’Azimo est que nous proposons une offre plus rapide et moins chère pour les millions d’expatriés en Europe qui renvoient de l’argent dans leur pays d’origine, pour soutenir leurs amis et leurs familles. Nous sommes le seul fournisseur majeur de transferts d’argent spécialisé sur ce segment, alors que beaucoup de nos concurrents préfèrent se focaliser sur les transactions plus onéreuses, de type bancaire, ou n’adresser qu’une ou deux zones du monde. Nous croyons que l’insertion financière et l’accès à la banque digitale devraient être accessibles à travers toute l’Europe, ainsi que dans le monde émergent. »

« Je suis très heureux de rejoindre une entreprise en première ligne des technologies de paiement » affirme Richard Ambrose. « L’investissement dans ce secteur augmente, et une grande partie des technologies de paiement sont utilisées par une génération plus jeune, qui attend plus des services financiers. »

« Richard apporte avec lui son expertise du secteur et une grande expérience dans d’expansion des entreprises pan-européennes en ligne. Je suis convaincu que nous sommes à présent parfaitement positionnés pour capitaliser sur les opportunités à venir », conclut Michael Kent.

Lors des douze derniers mois, les pays suivants ont connu les meilleures croissances en volume de versements.

1) Pologne +236%

2) Moldavie +225%

3) Nigeria +207%

4) Pakistan +132%

5) Philippines +113%

6) Ghana +113%

7) Argentine +108%

8) Colombie +92%

9) Thaïlande +63%

10) Inde +51%
Notez

Rédigé par Azimo le Vendredi 20 Octobre 2017 à 12:45 | Lu 269 fois

Nouveau commentaire :