Réduire ses frais de succession... enfin accessible à tous ! Découvrez la Fintech MaSuccession.fr


15 millions de Français sont concernés par les frais de succession (parents et enfants) ; en revanche seulement 1% d’entre eux en connait le montant ! Cet enjeu n’est pas du tout appréhendé par les particuliers, faute d’informations simples, claires et concrètes. Pourtant, chefs d’entreprise, professions libérales, retraités, salariés, exploitants agricoles etc. de plus de 50 ans, sont déjà directement concernés, sans le savoir.

En effet, le montant cumulé du patrimoine qu’ils détiennent déjà et de celui qu’ils vont percevoir de leurs parents (on hérite à 59 ans en moyenne en France), risque d’entrainer une charge financière insupportable pour leur famille. L’absence d’anticipation et le cumul des patrimoines ont généré en 2017 un montant global de 12,5 milliards. Cette somme est versée au titre d’un impôt appelé « frais de succession » par les personnes ayant eu la malchance de perdre un proche.

Afin de corriger les réelles carences d’information du grand-public sur ce sujet majeur et proposer tous les moyens d’anticiper, organiser et réduire le montant des frais de succession, deux services complémentaires apportent des solutions totalement innovantes sur le marché :

1 – MaSuccession.fr permet d’évaluer gratuitement le montant des frais de succession de sa famille.

L’internaute est invité à répondre à un rapide questionnaire dans lequel il indique la composition de son patrimoine. En fonction de ses réponses, une estimation des droits de succession que ses ayants droit auront à payer lui est fournie en quelques secondes. Un service pratique et entièrement gratuit !

2 – LaBienveillanceFinanciere.fr permet de réduire par anticipation les frais de succession à un tarif volontairement accessible à tous.

Moyennant la modique somme de 99 euros, les internautes se voient proposer, en fonction de leur situation, plusieurs solutions patrimoniales (rédaction de la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, donation du vivant, démembrement…), afin de réduire sensiblement, voire d’annuler, les droits de succession que leurs proches auront à payer après leur décès. Ces recommandations digitales personnalisées s’appuient sur plus de 4 milliards de combinaisons en matière d’ingénierie patrimoniale.

En moins de 10 minutes, chaque utilisateur recevra des conseils dédiés avec l’assistance d’un interlocuteur unique. L’objectif : réduire de 50 % l’ensemble de ses frais de succession. La Fintech dispose de tous les agréments financiers nécessaires et s’appuie sur un catalogue de 200 produits financiers (Suravenir, BNP Paribas, Crédit Mutuel Arkéa, Amundi …).

Olivier Noël, co-fondateur de MaSuccession.fr et LaBienveillanceFinanciere.fr : « Je suis heureux et fier de réunir les intérêts économiques des particuliers et tous les produits et services financiers via des conseils experts, mais aussi beaucoup de bon sens. »

Arthur Jacquemin, co-fondateur de MaSuccession.fr et LaBienveillanceFinanciere.fr : « Notre ADN de Fintech consiste à rendre simple ce qui était compliqué. En combinant les atouts d’une approche digitale et des expertises humaines, nous offrons un niveau de service ultra-personnalisé et efficace. »
Notez

le Vendredi 29 Septembre 2017 à 12:59 | Lu 487 fois

Nouveau commentaire :