Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière



Comment louer son appartement pour un tournage ou une séance photo


 Comment louer son appartement pour un tournage ou une séance photo
Posséder un appartement original ou encore une maison avec certaines spécificités peut être intéressant à la location pour des séances photo ou un tournage. Effectivement, beaucoup de professionnels du monde de l’audiovisuel sont en constante recherche de nouveaux lieux à la location pour leurs diverses réalisations.

La première étape pour louer votre appartement ou votre maison est de prendre contact avec une agence spécialisée dans ce type de location, comme Peerspace Paris. Le mieux est de faire appel à un photographe professionnel afin de réaliser un portfolio de votre bien, afin de le mettre en valeur. Une fois les photos réalisées, vous pourrez les envoyer directement à l’agence qui déterminera si votre appartement ou votre maison peut être intéressant pour les professionnels de l’audiovisuel.

Il est important de prendre toutes les pièces de la maison en photo, caves et dépendances comprises. À partir de là, l’agence décidera de commercialiser votre bien dans son catalogue et enverra les détails à sa clientèle si celui-ci peut correspondre à leurs différents besoins. Les agences ne publient jamais l’adresse exacte de la propriété ni le nom du propriétaire. Vous aurez votre mot à dire concernant tous les projets et vous êtes en droit de refuser si celui-ci ne vous convient pas.


Les attentes de la production



Avant le début de chaque tournage ou de séance photo, la production devra justifier d’une assurance de responsabilité civile. De plus, dans le cas de la plupart des tournages, la signature d’un accord de confidentialité. peut vous être demandée. Dans ce cas précis, vous n’êtes pas autorisé à prendre des photos du tournage, ni de dévoiler certaines informations le concernant.
Après la signature du contrat, vous aurez très peu de choses à faire puisque la production s’occupera de tout. Selon la nature de votre contrat, il est possible que vous ne deviez même pas rester dans la maison et il peut vous être demandé de simplement venir ouvrir le matin et de fermer le soir. Mais si vous ne résidez pas sur la propriété, vous pouvez bien entendu confier les clés à l’équipe de tournage.

Les précautions à prendre



Il est intéressant de prendre en compte certaines précautions en plus de l’assurance de responsabilité civile de la société de production. Parmi elles, s’il y a des règles à respecter ou des endroits qui peuvent être dangereux, il est primordial de le signaler à l’équipe de tournage. Pensez à déplacer les objets de grande valeur si nécessaire et montrez au client la localisation du tableau électrique pour pallier la moindre surcharge de courant à cause des nombreux matériaux électriques qui risquent d’être branchés au même moment. Si vous louez un appartement ou une maison en copropriété, renseignez-vous au préalable afin de savoir si le règlement de copropriété n’interdit pas les tournages.

La déclaration des revenus



Il est obligatoire de déclarer tous les revenus perçus à la suite de la location de votre résidence pour un tournage ou une séance photo.
Le Code Général des Impôts est très strict à ce sujet puisque « les revenus perçus en échange de la mise à disposition d’un local nu ou d’espaces extérieurs pour le tournage d’un film sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers. Les revenus perçus en échange de la mise à disposition d’un local meublé pour le tournage d’un film sont imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux. Cela étant, si cette mise à disposition présente un caractère ponctuel (cf. I-B-5-§ 70), ces revenus demeurent imposables dans la catégorie des revenus fonciers. «


Vendredi 18 Novembre 2022
Lu 460 fois



Nouveau commentaire :