Le lien entre l'Union bancaire inachevée et la disparité d'accès à des taux compétitifs en Europe

Pr Dr. Verena Thaler, vice-présidente de Raisin DS, responsable de la stratégie et du développement commercial


Le lien entre l'Union bancaire inachevée et la disparité d'accès à des taux compétitifs en Europe
«Malgré la chute des taux d'intérêt à des niveaux historiquement bas dans de nombreux pays de l'UE, les consommateurs et les banques européennes sont confrontés à des opportunités très divergentes sur le marché de l'épargne. Les Européens continuent d'épargner plus que jamais et les entreprises ont augmenté leurs liquidités. Pourtant, seules certaines d'entre elles ont accès à des taux d'intérêt compétitifs sur leur propre marché, tandis que d'autres sont pénalisées par des intérêts négatifs (notamment les PME et les grandes sociétés). De même, le coût du financement des dépôts des particuliers varie largement pour les banques européennes selon les pays.

Une étape cruciale pour remédier à cette inégalité des opportunités consiste à renforcer l'union bancaire européenne, une mesure que la Banque Centrale Européenne (BCE) continue à préconiser. Comme l'a souligné Luis de Guindos, vice-président de la BCE, dans son discours de mars 2021 sur le sujet, l'union bancaire apportera une plus grande stabilité aux banques européennes, et donc aussi aux consommateurs. Une stabilité accrue signifie que tant les consommateurs que les banques peuvent saisir plus sûrement les opportunités qui s'offrent à eux, non seulement sur leurs propres marchés, mais partout en Europe, y compris des offres d'épargne et des sources de liquidités compétitives. Comme l'a expliqué M. de Guindos, l'établissement d'un système européen unique et harmonisé de garantie des dépôts (EDIS) est particulièrement essentiel à cette sécurité à l'échelle européenne et donc à l'augmentation des opportunités.

Une étude menée par la Commission européenne au début de cette année a révélé que
le soutien à l'euro dans la zone euro était de 80%. C'est un signe particulièrement fort de soutien au marché unique et à notre union monétaire qui crée des avantages et des opportunités pour tous. L'Europe a maintenant besoin de son union bancaire pour que chacun, consommateurs, entreprises et banques, puisse avoir le même accès à ce que les marchés européens ont de mieux à offrir. »



À propos de Raisin
Un précurseur de l’open banking et leader pan-européen de l’épargne et de l’investissement à travers une plateforme unique, la fintech berlinoise fut créé en 2012 par Dr. Tamaz Georgadze (CEO), Dr. Frank Freund (CFO) et Michael Stephan (COO). Les plateformes de Raisin — sous la marque WeltSparen dans les pays germanophones — font tomber les barrières pour faciliter l’épargne des consommateurs européens et des PME: la marketplace Raisin offre des comptes de dépôts garantis attractifs et faciles d’accès sans coûts de souscription à travers l’Europe, ainsi que des produits d’investissement en ETF et des plans d’épargne retraite à bas coûts en Allemagne. Grâce à une seule ouverture de compte en ligne, les clients de Raisin ont accès à une gamme diversifiée de produits d’épargne et peuvent ensuite gérer simplement leur patrimoine en ligne. Depuis 2013, Raisin a permis à 325 000 clients de placer 30,5 milliards d'euros auprès de 102 banques partenaires répartis dans plus de 28 pays européens. Raisin a été nominé parmi les top 5 fintechs des Fintech 50 et est soutenu financièrement par des investisseurs institutionnels américains et européens tels que btov Ventures, Goldman Sachs, PayPal Ventures, Thrive Capital, Index Ventures, Orange Digital Ventures et Ribbit Capital. Raisin UK basé à Manchester, Raisin Bank à Francfort, fairr.de, et Raisin Technology à Berlin appartiennent tous au groupe Raisin.


Vendredi 20 Août 2021
Lu 528 fois



Nouveau commentaire :