Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

728x90 FR


Finovox lève 4 M€ pour devenir une référence mondiale de l’IA appliquée à la fraude documentaire


Finovox lève 4 M€ pour devenir une référence mondiale de l’IA appliquée à la fraude documentaire
Finovox, entreprise française spécialisée dans la détection de faux documents, annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros pour accélérer son expansion en France et en Europe. Ce nouveau tour de table rassemble Blast Club, le Groupe IMA (Inter Mutuelles Assistance), Vaex Capital et ses précédents investisseurs. Il est complété par un accompagnement de financement public technologique.

1,2 million de documents analysés en 2023 grâce à Finovox


Depuis 2022, Finovox accompagne les entreprises dans la lutte contre la fraude documentaire. Grâce à son outil innovant, basé sur l’intelligence artificielle, elle permet de vérifier en quasiinstantané l’authenticité de 100% des documents numériques (factures, pièces d’identité, justificatifs, fiches de paie…) et d’identifier les potentielles falsifications.

En 2023, la start-up a déjà su séduire 40 entreprises, dont Bouygues Telecom, Orange Bank, le Groupe Inter Mutuelles Assistance (IMA), Spvie, PWC, iCover, Allianz Direct ou encore BPI France. Au total, en une année, ce sont plus de 1,2 million de documents qui ont été analysés.

Maintenir une R&D à la pointe de la technologie mondiale pour devenir la référence en matière de fraude documentaire


Alors que la fraude est en constante évolution et que de nouvelles méthodes émergent, les équipes anti-fraude des entités doivent faire face à un flux important de documents à analyser. Membre de groupes de recherches, Finovox innove en continu pour proposer un parcours toujours plus fluide et rapide à ses clients. Grâce à ce nouveau tour de table, elle compte accentuer le développement de son produit en renforçant ses capacités d’extraction de données qui s’appuient notamment sur l’intelligence artificielle. Sa solution doit être applicable à 100% des documents, c'est-à-dire dans toutes les langues et alphabets, ce qui représente un challenge technologique majeur à moyen terme.

Elle compte également débuter son expansion au sein de plusieurs pays limitrophes ainsi qu’auprès de marchés stratégiques tels que le Québec, les États-Unis et Singapour.

Pour répondre à ses objectifs de croissance, Finovox souhaite accentuer sa présence commerciale en France et à l’étranger. Elle prévoit ainsi de renforcer son équipe actuelle qui compte 20 personnes en recrutant 12 nouveaux talents (account executive, marketing, tech …).

Elle ambitionne ainsi de doubler son nombre de nouveaux clients par rapport à 2023 et d’analyser plus de 5 millions de documents d’ici fin 2024.

Finovox lève 4 M€ pour devenir une référence mondiale de l’IA appliquée à la fraude documentaire
Cette levée de fonds marque une étape cruciale pour Finovox. Elle va nous permettre de renforcer notre position en France et de préparer notre expansion en Europe et à l’international. Nous remercions nos investisseurs historiques dont le soutien témoigne de leur engagement envers notre solution, ainsi que ceux qui rejoignent désormais l’aventure Finovox. Ensemble, nous sommes résolus à poursuivre notre mission de lutte contre la fraude documentaire”, affirme Marc de Beaucorps, CEO de Finovox.

Finovox est un must have pour toutes les assurances, les banques, les services de l’Etat qui sont confrontés à de la fraude. Le retour sur investissement pour le client est entièrement prouvé, offrant ainsi un gain financier significatif, ce qui constitue le meilleur argument de vente. C’est un avantage indéniable dans un secteur en plein boom. La solution est quant à elle très puissante : issue de 4 ans de R&D, elle est gérée par des chercheurs en interne et son algorithme est entraîné sur des centaines de milliers de documents. L’équipe, la volonté de se développer à l’international,un vrai go-to-market et une ambition de devenir un géant de l’anti-fraude”, explique Anthony Bourbon, fondateur de Blast Club.

Le Groupe IMA est très fier d’être partenaire de cette levée de fonds. Cette prise de participation s’inscrit pleinement dans notre stratégie d’investissement dans des sociétés d’avenir au service de notre performance opérationnelle dans l’exercice de nos métiers d'assistance et
d’accompagnement des personnes en situation de difficulté. Au travers de ses fonctionnalités et de ses automatismes, la solution technologique proposée par Finovox, que le Groupe a déjà testé en tant qu’utilisateur, apporte une réponse efficace dans la lutte contre la fraude en sécurisant et en optimisant les process de contrôles propres à nos opérations
”, affirme Christophe Cases, membre du directoire du Groupe IMA et président d’IMA Participations.

“Je suis ravi de prendre part à cette levée de fonds. Aujourd’hui, les fraudes financières, qu’elles soient numériques ou physiques, représentent un défi majeur pour les entreprises et les institutions et, elles ne font que s'amplifier. La solution proposée par Finovox se distingue par son excellence et sa capacité à répondre de manière précise et efficace aux problèmes de fraude. La dimension internationale est également très intéressante puisque les enjeux de fraude dépassent largement les frontières de la France et cette universalité assure un vaste potentiel de marché”, déclare Vincent Taupin, Partner Vaex Capital et ancien CEO de Boursorama et d’Edmond de Rothschild.

Je suis ravi de prendre part à la seconde levée de fonds de Finovox. Dès les débuts de l’entreprise, j’ai été séduit par le projet, et je n’ai pas hésité à ré-investir lors de ce nouveau tour de table. La lutte anti-fraude est un enjeu majeur pour les entreprises et la start-up possède une puissance d’action importante et affiche une belle croissance depuis les débuts de la commercialisation de sa solution. Son ambition et le réel potentiel de l’équipe sont des facteurs clés de son succès”, explique Renaud Guillerm, CEO de Side Angels.

À propos de Finovox
Fondée en 2019 par Marc de Beaucorps, Théophile du Portal et Pierre-Alexis Gouzien, trois experts en développement anti-fraude, la start-up Finovox a développé une solution logicielle simple et sécurisée, capable de détecter les fauxdocuments. La start-up compte parmi ses clients Bouygues Telecom, Orange Bank, Groupe Inter Mutuelles Assistance (IMA), Spvie, PWC, iCover, Allianz Direct ou encore BpiFrance.



Lundi 3 Juin 2024



Nouveau commentaire :