Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière


Kudi lève 5 M$ pour accélérer la croissance de son réseau d'agents bancaires nigérian

Kudi, le leader nigérian du paiement numérique et de la collecte d'argent, lève une Série A menée par Partech, avec la participation de Michael Seibel, CEO du Y Combinator. Les investisseurs existants Khosla Ventures et Y Combinator ont également participé au tour.


Les Co-Fondateurs de Kinda: Yinka Adewale (CEO) et Pelumi Aboluwarin (CTO)
Les Co-Fondateurs de Kinda: Yinka Adewale (CEO) et Pelumi Aboluwarin (CTO)
Lagos, 4 avril 2019 - Kudi, le leader nigérian du paiement numérique et de la collecte d’argent, lève une Série A menée par Partech, avec la participation de Michael Seibel, CEO du Y Combinator. Les investisseurs existants Khosla Ventures et Y Combinator ont également participé au tour.

Cette Série A va permettre à Kudi de poursuivre la croissance de son réseau d’agents bancaires répartis dans tout le pays et de lancer de nouveaux services financiers à destination de millions de Nigérians, en partenariat avec des banques et d’autres fintechs. Avec ce tour, le total des investissements s’élève à $6,7 millions. Tidjane Dème, General Partner de Partech, et co-gérant du fonds Partech Africa, rejoint le conseil d’administration de Kudi.

90% de l’ensemble des transactions financières en Afrique est toujours réalisée en cash. Au Nigéria particulièrement, 80% de la population travaille dans le secteur informel et est payée en espèces. Avec des chiffres si élevés, les solutions numériques ne suffisent pas : le réseau d’agents de Kudi a été pensé pour combler cet écart.

La mission de Kudi est de rendre les services financiers accessibles et abordables à tous les Africains. Kudi y parvient en permettant aux populations sous-bancarisées ou non bancarisées d’accéder à des services financiers tels que les transferts et les retraits d’argent ou le paiement de factures via un réseau d’agents. Depuis son lancement en janvier 2017, le réseau Kudi ne cesse de s’étendre et atteint aujourd’hui 4500 agents répartis dans tout le pays. L’entreprise facilite leur inscription sur la plateforme et leur permet d’avoir de la visibilité dans leurs opérations journalières. Aujourd’hui, Kudi traite plus de $30 millions de paiements par mois.

« Nous sommes ravis de la croissance que nous avons connue au cours des 12 derniers mois. Nous sommes passés d’un traitement mensuel de $1,1 million à $30 millions avec la même équipe. Nous allons à présent recruter des profils variés : ingénieurs, product managers et product designers pour assurer un produit 10x meilleur que les autres produits disponibles sur le marché, tout en faisant grandir notre réseau d’agents », explique Yinka Adewale, Co-Fondateur et CEO de Kudi.

Le financement va permettre à Kudi de répondre à ces objectifs et de recruter 15 nouveaux employés. La stratégie de Kudi consiste à nouer des partenariats avec des banques commerciales et d’autres acteurs des services financiers afin de lancer de nouveaux produits : épargne, prêts, assurances à la fois pour les petites entreprises et les particuliers.

Tidjane Dème, General Partner de Partech, déclare : « Les réseaux d’agent sont le pilier de la digitalisation de l’Afrique car ils permettent de distribuer efficacement des services numériques. Nous pensons que Yinka et Pelumi ont la vision pour construire la meilleure plateforme et ils ont conçu un excellent produit que leurs agents aiment utiliser. En témoigne la croissance impressionnante que la start-up connaît depuis son lancement. »

« Pour une économie qui est fortement dépendante du cash, la croissance des paiements numériques au Nigéria va être accélérée par Kudi car ils fournissent une passerelle entre le cash et le numérique et nous pensons qu’il s’agit là d’une énorme opportunité », commente Micahel Seibel de Y Combinator.


À propos de Kudi :

La mission de Kudi est de rendre les services financiers accessibles et abordables à tous les Africains. Kudi y parvient en permettant aux populations sous-bancarisées ou non bancarisées d’accéder à des services financiers tels que les transferts et les retraits d’argent ou le paiement de factures via un réseau d’agents. Kudi, une start-up alumni du Y Combinator, a été fondé au Nigéria en 2016 par Yinka Adewale (CEO) et Pelumi Aboluwarin (CTO).

À propos des fondateurs de Kudi
Kudi a été fondé par un duo d’entrepreneurs aux expertises complémentaires : Yinka Adewale (CEO) et Pelumi Aboluwarin (CTO). Avant de cofonder Kudi, Yinka Adewale, diplômé de l’université Obafemi Awolowo (Nigéria), a cofondé la startup Sanwo Touch2pay, à l’origine une plateforme de paiement pour les étudiants, et il a cofondé clinicfy, un logiciel financier qui aide les hôpitaux à gérer leurs revenus et factures. Pelumi Aboluwarin, un ingénieur en Machine Learning et Logiciel, a précédemment cofondé Qwikgist, un service d’agrégation d’informations acquis par Businessday. Par ailleurs, il a occupé plusieurs postes d’ingénieur logiciel pour des entreprises comme Nexmo (acquise par Vonage) et Julia (qui est récemment entrée en bourse au NYSE).

À propos de Partech :
Partech est un investisseur majeur au service des entreprises innovantes depuis ses bureaux de San Francisco, Paris, Berlin et Dakar. Ses équipes dédiées apportent du capital, de l'expérience opérationnelle et un soutien stratégique aux entrepreneurs à tous les stades de leur développement (amorçage, venture et growth) avec une capacité d’investissement de plus d’un milliard d’euros. Les tickets investis vont de €200K à €50M et couvrent une large gamme de technologies, produits et services pour les entreprises et les particuliers (logiciel, marques online, services, hardware, deep tech…). Les sociétés soutenues par Partech ont réalisé plus de 20 introductions en bourse et plus de 50 cessions stratégiques à plus de 100M$.
Notez

le Vendredi 5 Avril 2019 à 16:16 | Lu 333 fois

Nouveau commentaire :