Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Assurance vie


La faillite de Silicon Valley Bank a failli déclencher une crise financière

Décryptage de Mounir Laggoune, CEO de Finary


La faillite de Silicon Valley Bank a failli déclencher une crise financière
Qui est Silicon Valley Bank ?

SVB est une banque créée en 1984. Elle s’est spécialisée sur les startups. Son coeur de métier : les prêts aux boites tech, VC & entrepreneurs. SVB a été l’un des grands gagnants lorsque les startups enchaînaient des levées records. La banque rafle plus 50% des startups américaines. Entre 2019 et 2021, ses dépôts s’envolent et passent de 61 Mds à 180 Mds.

Une banque prête les dépôts de ses clients afin de générer du rendement. C'est là que les dirigeants de SVB vont faire un choix qui précipitera sa chute. Ils achètent pour plus de 80 Mds $ de titres adossés à des créances hypothécaires (MBS). 97 % des MBS ont une durée de 10 ans, et un rendement de 1,56 %. À l'époque, ce taux paraît très attractif. SVB décide de ne (quasi) pas se couvrir contre une hausse des taux.

Courant 2022, la FED va venir porter un coup fatal à SVB en augmentant ses taux. Les obligations "sans risques" paient désormais 5%, contre 1,56. En parallèle, les clients de SVB n’arrivent plus à lever autant de fonds, et leurs dépôts commencent à ralentir.

Jeudi dernier, SVB annonce vendre 21 Mds $ de ses MBS.
Résultat : une perte sèche de 1,8 Mds $, soit autant que le résultat net de 2021
Pire, SVB annonce chercher 2,25 Mds $ supplémentaires.

La chute de SVB

Peter Thiel (fondateur de PayPal) demande à ses entreprises de retirer 100% de leurs fonds de SVB. Cette information se répand comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Les clients de SVB paniquent et retirent pour plus de 40 Mds $ en 24h.

C’est le gros bank run de l’histoire. Le titre de SVB perd 40%.

Les banques détenant une petite partie des dépôts en cash, SVB n’a plus assez de liquidités pour honorer les retraits. Dès le lendemain (vendredi), le titre re-perd 60%.

SVB annonce chercher un repreneur, et le CEO appelle au calme. Ce même CEO a d’ailleurs vendu pour $3.5M d’actions SVB la semaine précédente. Son CFO a pu liquider pour $500k. Ces actions valent désormais 0$. Sacré coup de bol …

Finalement, le régulateur bancaire FIDC intervient, prend le contrôle des dépôts et suspend l’activité. SVB n’est plus. C’est la 2ème plus grosse faillite bancaire de l’histoire américaine, et 180 Mds $ de dépôts sont actuellement bloqués

Les dépôts US sont garantis à hauteur de $250k. 97% des comptes SVB ont un solde supérieur à $250k. Sans ces dépôts, des milliers d’entreprises ne vont pas pouvoir payer leurs salariés. Les clients de SVB vont devoir licencier leurs salariés et les Bank Runs s’enchaîneront.

Le sauvetage

Le gouvernement US a compris le risque systémique et a annoncé tôt ce matin que tous les clients auront accès à leurs fonds dès aujourd'hui.
Un acte historique qui illustre le risque qui pesait sur le système financier...

Fin de crise ? À suivre !

La faillite de Silicon Valley Bank a failli déclencher une crise financière

A propos de Finary
Finary est une Fintech française lancée par Mounir Laggoune et Julien Blancher, des spécialistes de l’IA de la Tech. Elle permet le suivi et l’optimisation du patrimoine sur App et Web. Finary s’adresse à une nouvelle génération d’investisseurs multibancarisés qui gère des portefeuilles d’investissements diversifiés. Sa technologie, unique au monde, leur permet de s’affranchir des conseils des intermédiaires pour maîtriser, suivre et optimiser par eux-mêmes leurs investissements, en temps réel depuis une seule application ultra sécurisée. Ses utilisateurs connectent en moyenne 2 établissements différents et suivent 2 classes d’actifs différentes. À date, Finary totalise 150 000 utilisateurs qui suivent plus de 35 milliards d’euros sur la plateforme. Finary permet de connecter plus de 20 000 établissements financiers en Europe et aux États-Unis, l’immobilier, les startups ainsi que plus de 5000 crypto-monnaies. Des investisseurs prestigieux comme Speedinvest, Y Combinator ou Kima Ventures font confiance à Finary. Le 26 octobre 2022, Finary est devenue la première application de suivi et gestion du patrimoine en Europe à obtenir le statut PSAN, une étape majeure qui va permettre à l’entreprise d’accélérer et de lancer une solution unique dédiée à l’investissement dans la crypto.

Cliquez sur l'image pour commencer à investir
Cliquez sur l'image pour commencer à investir


Mardi 14 Mars 2023



Nouveau commentaire :