Première vente aux enchères publiques judiciaire de bitcoins en France


Paris, le jeudi 04 mars 2021 - L’étude Kapandji Morhange, spécialisée dans les ventes judiciaires de biens incorporels, organise la première vente aux enchères publiques de bitcoins en France, sur mandat de vente de l'Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs Saisis et Confisqués, l’AGRASC. Cette vente aux enchères publiques judiciaire se tiendra le mercredi 17 mars 2021.

Les modalités de la vente


La première partie de la vente se tiendra à 9H : 437 lots de 0,11 à 2 bitcoins seront proposés.

La seconde partie de la vente se tiendra à 14h : 41 lots de 5 à 20 bitcoins seront proposés.

La liste des lots est disponible via le lien : www.interencheres.com/75031

La vente aux enchères sera retransmise en live sur Interenchères.

Les conditions de participation à la vente


Date limite d’inscription : samedi 13 mars 2021 à minuit.

Pour participer à ces enchères, il faut être majeur. Un formulaire d’inscription et le cahier des charges de la vente devront être nécessairement consultés et retournés à l’étude sur l’adresse email : kmjudiciaire@protonmail.com. Ces documents sont téléchargeables sur le support live INTERENCHERES.

Pour la vente de 9h, un dépôt de garantie de 1 500 euros sera demandé. Pour la vente de 14h, un dépôt de garantie de 10 000 euros sera demandé.

A propos de l’étude KAPANDJI MORHANGE
Membre du groupe K2M, KAPANDJI-MORHANGE est une étude spécialisée dans le domaine des ventes judiciaires qui travaille quotidiennement avec les Tribunaux de Commerce de Paris et d’Île-de-France (Bobigny, Paris, Evry et Nanterre). Elle a développé une compétence pointue dans la vente des biens incorporels en réalisant plusieurs centaines d’expertises par an. Leur activité comporte également une maison de vente, Kâ-Mondo, spécialisée dans les ventes volontaires d’objets d’art.

A propos de l’AGRASC
L'Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs Saisis et Confisqués est un établissement public administratif placé sous la double tutelle des Ministres de la justice et du budget, créé par la loi n°2010-768 du 9 juillet 2010 visant à faciliter la saisie et la confiscation en matière pénale. Elle a notamment pour rôle d’améliorer le traitement judiciaire des saisies et des confiscations en matière pénale (gestion des biens saisis et confisqués).

970x250[

Jeudi 4 Mars 2021
Lu 268 fois

Nouveau commentaire :