Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Investir est ? la port?e de tous


Que nous réserve l'année 2023 dans le monde de la fintech et des services financiers ?

Par Currencycloud


L’année 2023 sera-t-elle aussi tumultueuse, ou le navire des services financiers se stabilisera-t-il ?
L’année 2023 sera-t-elle aussi tumultueuse, ou le navire des services financiers se stabilisera-t-il ?
L’année 2022 aura été un véritable tourbillon pour le secteur financier.

Elle avait pourtant bien débuté. Alors que nous nous relevions d’un monde marqué par la pandémie, et que les confinements et les interdictions de voyager étaient levés, nous ressentions un regain d’optimisme à mesure que le monde commençait à s’ouvrir à nouveau.

Ce sentiment a rapidement disparu avec le déclenchement de la guerre en Ukraine, la crise énergétique, la crise du coût de la vie, la flambée des taux d’intérêt, la chute des cours des actions, le krach des cryptomonnaies et la menace d’une récession pour les économies mondiales.

Qui aurait réussi à prédire tout cela ?

L’année 2023 sera-t-elle aussi tumultueuse, ou le navire des services financiers se stabilisera-t-il ?

Nous nous sommes entretenus avec quelques-uns des esprits les plus brillants de Currencycloud pour connaître leur point de vue sur ce qui nous attend en 2023.

LA FINANCE INTÉGRÉE

Elon Musk veut faire de Twitter une banque. À moins qu’il ne s’agisse d’App X. Une sorte de super app avec des services financiers à la clé. Reste à savoir si cela aboutira avec tous les événements qui agitent actuellement le monde de Twitter.

Le sentiment qui domine dans les locaux de Currencycloud est que nous verrons un cas d’utilisation notable de la finance intégrée B2B, sans doute plus proche de Shopify que d’Uber.

LA CRYPTO ET SON INFRASTRUCTURE

Le concept du Bitcoin, ou de toute autre cryptomonnaie, en tant que monnaie mondiale utopique, est-il mort en 2022, ou pas ? Il a sans aucun doute essuyé quelques coups durs. Saura-t-il s’en remettre ? Pour ceux qui y croient, certains « chouchous » de la cryptomonnaie peuvent constituer une perspective d’acquisition intéressante.

Il est certain que le statut de la crypto en tant que classe d’actifs se poursuivra probablement pendant quelques années encore.

Cela dit, alors que les économies du monde entier recherchent des solutions plus rapides, plus transparentes et plus rentables pour transférer de l’argent à travers le monde, l’infrastructure sur laquelle reposent les cryptomonnaies continuera d’être prometteuse. La technologie des registres distribués (DLT), les stablecoins et les monnaies numériques des banques centrales continueront d’être développées et commenceront à voir le jour en 2023 sous la forme de cas d’utilisation réels.

LE GRAND REGROUPEMENT ET LA CONSOLIDATION

À Currencycloud, nous parlons depuis quelques années du regroupement et du dégroupage des services financiers. La crise financière de 2008 a vu naître la Fintech telle que nous la connaissons aujourd’hui, qui offre aux consommateurs et aux entreprises des éléments du panorama des services financiers nettement améliorés, « dégroupés », très spécifiques et de niche. Cette tendance a culminé en 2021, avec la plus grande année d’investissement en capital-risque jamais observée dans la Fintech.

Alors que la Fintech reste l’un des secteurs les plus financés au niveau mondial, le niveau d’investissement dans le secteur a diminué de façon continue tout au long des trimestres de 2022, en partie en raison de la récession ainsi que du coût de la vie et des crises énergétiques. Les nouveaux entrants bénéficiant d’un financement substantiel seront donc moins nombreux, et un plus grand nombre d’entreprises existantes devront se retirer face au manque de tours de financement supplémentaires.

En conséquence, les plus grandes banques et Fintech continueront de prospérer en acquérant celles qui ne survivent pas, offrant ainsi davantage de produits et devenant probablement plus homogènes.

L’IDENTITÉ NUMÉRIQUE S’INVITE DANS LE « TOUT EN TANT QUE SERVICE »

Les données circuleront encore plus largement entre les systèmes via les API, y compris les données nous concernant en tant qu’individus. De plus en plus de personnes exigeront que les prestataires de services créent des normes plus strictes en matière d’identité numérique afin de les protéger. Cela pourrait coïncider avec les principes fondamentaux du Web 3.0, axé sur la décentralisation. Nous verrons apparaître davantage de prestataires d’identité numérique, qui donneront aux particuliers un plus grand contrôle sur les éléments de leur identité numérique partagés avec différents types de prestataires. Ils pourront par exemple choisir de partager le fait qu’ils ont plus de 18 ans sans préciser leur date de naissance.

LES PAIEMENTS DIFFÉRÉS ET/OU FRACTIONNÉS (BNPL) PERDENT DU TERRAIN

Nombreux sont ceux qui parlent du BNPL 2.0, mais verra-t-il vraiment le jour en 2023 ? Certains à Currencycloud pensent qu’il y a plus de chances que l’on assiste à un retour en arrière pendant un certain temps, plutôt qu’à une avancée.

Avec des taux d’intérêt aussi élevés, il sera encore plus coûteux d’emprunter et plus intéressant d’épargner. Dans le même temps, les régulateurs commencent à s’impliquer pour garantir la sécurité des consommateurs, ce qui aura un impact potentiel sur les revenus des acteurs du secteur.

Ce qui pourrait sauver le BNPL, ce sont la récession et la crise du coût de la vie qui ont des répercussions négatives sur les consommateurs. S’ils disposent de moins de revenus disponibles, ils pourraient envisager le BNPL comme une option pour leurs petits achats quotidiens, comme nous l’avons vu avec l’accord conclu entre Klarna et Deliveroo.

POUR RÉSUMER

Il y a matière à réflexion dans cet article. Nous en sommes convaincus, tout ne se déroulera pas comme nous le pensons. Mais il y a de quoi être optimiste en ce début d’année. Merci à Aleks Stefanovski, Piers Marais, Eugene Nouril, Zack Guiliano et aux autres collaborateurs à Currencycloud pour leurs réflexions.

Lire aussi : Planet Fintech vous présente Currencycloud



Vendredi 13 Janvier 2023



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Décembre 2023 - 09:53 L’Acsel renouvelle son conseil d’administration

Vendredi 1 Décembre 2023 - 10:17 Création de France Deeptech


Nouveau commentaire :