Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Assurance vie


Salaires, égalité salariale : comment instaurer une politique de rémunération juste dans les fintech ?

Étude de cas Nickel x Figures


Salaires, égalité salariale : comment instaurer une politique de rémunération juste dans les fintech ?
Le monde de la finance n’est pas épargné par les inégalités salariales entre hommes et femmes. C’est ce que révèlent les données issues de Figures, l’application de rémunération en temps réel. En effet, l’écart de salaire non-ajusté dans les Fintech est de 25%, contre une moyenne européenne de 20,8%. Alors, quelles sont les solutions pour réduire cet écart et s’orienter vers une philosophie de rémunération plus juste ? Eléments de réponse avec Virgile Raingeard, CEO de Figures et Cédric Bordenave, Responsable Rémunération & Projets RH chez Nickel.

Les inégalités salariales n’échappent pas à la Fintech


  • Le salaire médian des hommes en Fintech : 69k€ annuels (bonus compris) vs 52k€ pour les femmes

  • Seulement 35% de femmes en Fintech, contre une moyenne Européenne de 40% dans la Tech

Salaires, égalité salariale : comment instaurer une politique de rémunération juste dans les fintech ?

Interview de Cédric Bordenave, Responsable Rémunération & Projets RH chez Nickel


Salaires, égalité salariale : comment instaurer une politique de rémunération juste dans les fintech ?
Nickel en quelques mots

« Nickel, c’est un compte courant disponible en 5 minutes chez un buraliste. Nos clients repartent avec un compte immédiatement opérationnel, une carte Mastercard et un RIB français pour payer et être payé. Nickel est né en 2014 et c’est une histoire un peu folle de 4 personnes que tout oppose et qui ont décidé de créer un nouveau modèle de compte courant universel, sans banque et disponible chez les buralistes.»

Pourquoi avoir fait appel à Figures ? Quelle était votre problématique ?

« Nous avons d'abord choisi Figures pour le panel d’entreprises participants aux enquêtes. Nickel fait partie de la Fintech et nos principaux concurrents en termes d’attractivité ne participent pas encore aux enquêtes de rémunération plus traditionnelles. Nous avions besoin de comprendre et de mesurer les dispositifs spécifiques au marché de la Tech. Ensuite l'actualisation en temps réel des data a été un autre point de décision. Figures propose une innovation technologique très importante sur les outils de Benchmark externes classique qui est cette actualisation en temps réel des données via un branchement direct sur les outils de paie ou SIRH de ses clients, ce qui permet une très forte réactivité dans nos prises de décisions. Et enfin nous avons énormément apprécié d'avoir un accès libre à l'ensemble des données de l'outils puisque Figures nous permet d’avoir accès à l’intégralité des analyses de positionnement présents sur la plateforme. De plus, nous avons également accès aux données de tous les pays dans lesquels Figures est présent, avec un détail par ville, ce qui dans une période de fort développement à l’international de Nickel est très précieux. »

En quoi l’application Figures vous aide-t-elle dans la gestion de votre politique de rémunération ?

« Tout d’abord, Figures nous a bien aidé à factualiser nos demandes budgétaires d’évolution de la masse salariale, à la fois pour les augmentations des collaborateurs présents et pour l’estimation du coût des créations de postes demandées sur 2023. Au quotidien, l’outil nous aide à faire de la veille sur les évolutions des rémunérations chez nos concurrents et il aide nos chargés de recrutement à factualiser les propositions salariales aux candidats. Pour finir, nous entrons dans la période des révisions annuelles des salaires et nous commençons à utiliser les données de Figures, entre autres, pour identifier des populations nécessitant une attention particulière.

Pour finir, Nickel emploie plus de 700 collaborateurs dans 5 pays et nous avons comme projet de poursuivre nos lancements à l’étranger. Le déploiement de Figures à l’international et le libre accès à toutes les données correspond à nos besoins. »

Quelle est votre philosophie en matière d’égalité salariale ?

« L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est une préoccupation constante chez Nickel. Chacun de nos processus RH prend en compte cette thématique. Historiquement une start up en tech est composée de plus d’hommes de part l'aspect entrepreneurial et technologique. C’est un constat qui a été résorbé par notre croissance. Désormais nous avons 47% de femmes dont 45% parmi nos managers et 40% parmi notre comité de direction. En effet, nous mettons en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour pallier aux difficultés du marché des Fintechs quant aux recrutements de femmes dans les métiers du Digital et avec toutes nos lignes managériales, nous avons une attention particulière à la promotion des femmes parmi les cadres et les postes de management et top management. En ce qui concerne les écarts de rémunération, nous travaillons sur le sujet d'écarts de rémunération depuis plusieurs années en améliorant son pilotage, en sensibilisant les managers lors des revues de salaires et en mettant en place des dispositifs spécifiques. Aujourd’hui, grâce à ce travail nous avons amélioré la situation, comme le montre l’évolution de notre évaluation sur l’Index égalité professionnelle à 93% en 2022 versus 83% en 2020 et 88% en 2021. »

Avez-vous des objectifs pour 2023 en matière de politique de rémunération ?

« Notre politique de rémunération 2023 est tournée vers la maîtrise de la masse salariale afin de garantir notre croissance tout en prenant en compte le contexte économique européen. Concernant l'inflation, nous avons évidemment pris en compte ce sujet avec une augmentation générale et une prime exceptionnelle, particulièrement significative pour notre population de techniciens. Nous renforçons également notre package social, engagements RSE, nos dispositifs flexibles de télétravail, la semaine de 4 jours pour certains de nos rôles, afin de répondre aux attentes des talents d’aujourd’hui. »





A propos de Figures
Créée en octobre 2020 par Virgile Raingeard, Figures est l’application de rémunération en temps réel pour les start-ups et scale-ups européennes permettant de mettre en place une politique salariale équitable. Au cours de son expérience, Virgile a été confronté au manque de données qualitatives et fiables sur le marché des rémunérations dans l’écosystème des start-ups. Il décide donc de s’attaquer à ce problème et crée en 2020, avec Bastien Formery son co-fondateur, Figures. Avec plus de 1000 clients à ce jour, Figures s’est imposée comme une solution référente en matière de rémunération.

A propos de Nickel
Nickel propose un compte courant ouvert à tous, sans condition de revenus ou de patrimoine, et sans possibilité de découvert ni de crédit. Le compte s’ouvre en 5 minutes chez un buraliste ou un point de vente enregistré comme agents de services de paiement auprès de l'ACPR et fournit, pour 20€ par an, une Mastercard® internationale, un RIB et des outils pour suivre ses opérations en temps réel (Web, mobile, SMS). A ce jour, plus de 3 millions de comptes Nickel ont été ouverts auprès d’un réseau de distribution qui compte plus de 8 000 points de vente partenaires en Europe.


Vendredi 3 Février 2023



Nouveau commentaire :