Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Assurance vie


Samaipata, le fonds d'amorçage tech, dévoile sa vision 2023 et les domaines dans lesquels il faut investir...


Samaipata, le fonds d'amorçage tech, dévoile sa vision 2023 et les domaines dans lesquels il faut investir...
2023 sera une année propice pour déployer du capital dans l’écosystème Tech Européen, surtout en amorçage.

Même si l’incertitude persiste et la conjoncture macroéconomique est toujours sous pression, c'est le moment idéal pour entreprendre et se différencier. S’il semble plus difficile de se financer, de nombreux talents se retrouvent sur le marché à l’issue des vagues de licenciements récents des entreprises de la Tech. Les BSPCE employés ont d’ailleurs perdu leur pouvoir de rétention à l’aune de la baisse de valorisation ou “down round” de certaines sociétés emblématiques (certains bons ne sont plus “dans la monnaie” et le titulaire des bons n’a plus d’intérêt à les exercer). Finalement, la concurrence se tarissant, les sociétés voient le retour sur investissements de leurs dépenses marketing augmenter.

Selon Samaipata, nous ne semblons pas encore avoir touché le fond mais à mesure que l’impact des plans de redressement économiques et que les pivots stratégiques vers une croissance plus soutenable se font sentir, le monde de la Tech semble s’ajuster rapidement à un nouvel environnement.

Aurore Falque-Pierrotin, Partner chez Samaipata, explique : “le marché du capital risque sera différent des années précédentes : malgré un ralentissement certain, les sociétés les plus prometteuses présentant une véritable innovation continueront à être financées à l’aune de la perspective long-terme de la classe d’actif. L’investissement en amorçage sera théoriquement donc plus protégé. De manière générale, les investisseurs seront plus prudents et disciplinés dans leur stratégie de déploiement. Et de plus en plus, la rentabilité et l'efficacité capitalistique seront maintenant privilégiés par rapport à la croissance à tout prix.” Ainsi, le fonds a décidé de doubler son rythme d’investissement pour cette année.

3 secteurs à surveiller de prêt pour un investissement avisé


En tant qu’investisseur early stage, le fonds surveille et analyse les tendances de fond dans la tech pour identifier les meilleures opportunités d’investissement. Et les développements technologiques majeurs qui ont eu lieu en 2022 ont ouvert la porte à la construction des nouvelles plateformes de demain.

L’intelligence artificielle semble être la prochaine grande tendance à suivre. Elle a fait des bonds en avant impressionnants en 2022. La technologie est enfin devenue accessible aux utilisateurs du marché de masse et commence à être intégrée dans les logiciels de tous les jours. Le coût de la formation des modèles d'IA est en chute libre (environ 70 % par an), ce qui permet d'élaborer des modèles de plus en plus sophistiqués et de débloquer d'énormes opportunités commerciales pour les entrepreneurs, notamment dans le domaine de l'IA générative (où des algorithmes transforment un type de contenu existant pour en générer un autre). Le meilleur exemple est OpenAI, qui a construit le grand modèle de langage sous-jacent GPT3, avec le lancement de son chatbot d'IA gratuit appelé ChatGPT qui a atteint 100 millions d'utilisateurs en deux mois. L'impact le plus important de la technologie de l'IA générative est la possibilité d'améliorer considérablement la productivité lorsqu'elle est utilisée pour optimiser les flux de travail humains. Si l'on extrapole ce phénomène à toutes les formes de tâches manuelles ou chronophages, comme la rédaction, l'édition ou le brainstorming, les possibilités de productivité sont énormes.

Ces développements récents ont confirmé la thèse existante de Samaipata sur le potentiel de l’IA soulignée par la prise de participation dans Allisone.ai, une solution d’aide au diagnostic pour les dentistes.

Selon le fonds, le Web3 devrait également refaire surface, plus fort et plus sécurisé. En capitalisant sur le pouvoir d’un réseau propre pour stocker, valider et effectuer des transactions le long d'une blockchain, le Web3 est construit sur la définition même des effets de réseau et a le potentiel de devenir la plateforme décentralisée pour des applications infinies. 2022 a cependant été une année tumultueuse suite à la chute de certains poids lourds de la cryptomonnaie comme FTX et Celsius qui ont provoqué une perte de confiance massive et fait disparaître 1,5T de capitalisation du marché cryptographique. Aurore Falque-Pierrotin souligne : “Ces événements vont freiner l'adoption de Web3 par le grand public à court terme, mais nous pensons qu'ils reflètent probablement les "douleurs de croissance" d'une technologie qui se développait trop vite, plutôt qu'une véritable critique de leur valeur fondamentale. Les revers précoces ne sont pas inattendus pour les nouvelles technologies, car elles suivent un cycle de maturité. Nous pensons que 2022 a peut-être été un mal nécessaire pour que le Web3 arrive à maturité en catalysant une réflexion sur la sécurité et la réglementation indispensables pour garantir une utilisation plus pérenne et scalable à l'avenir.”

Dernier secteur mais l’un des plus important, la durabilité environnementale. La neutralité carbone et le “Zéro émission nette” sont en train de devenir une priorité absolue pour de nombreux acteurs que cela soit les gouvernements, les entreprises et les consommateurs. La technologie a un rôle central à jouer à chaque étape de la transition, que cela soit au niveau de la mesure, de la réduction, de l'absorption ou de la comptabilisation carbone. Ainsi, ce mouvement vers de la durabilité englobe naturellement de multiples vagues d'innovation, aussi bien au niveau du matériel (par exemple, les véhicules électriques et les systèmes de capture et de stockage du carbone) ou du logiciel (par exemple, les plateformes digitales de comptabilisation du carbone ou les places de marché de seconde main dans la mode).

L’équipe d’investissement de Samaipata s’intéresse plus particulièrement à la “couche logicielle” développée pour accompagner cette transition. La première étape vers la durabilité est la transparence de l’information et la comptabilité: les différents acteurs doivent savoir quelle quantité de carbone est émise et d'où elle provient afin de la réduire. D’un côté, les améliorations apportées au suivi automatique des données et au “labelling” en utilisant de l’intelligence artificielle ont permis aux logiciels d'effectuer un suivi plus précis à l'échelle. Ici aussi, il existe ici une forte logique “plateforme”: tout l’enjeu est de construire un réseau verticalisé sur les différentes chaînes de valeur, pour automatiser la collecte de données, mapper l’écosystème et construire un véritable actif de données, sur lequel pouvoir entraîner ses algorithmes. Cet actif peut ensuite devenir la base à partir de laquelle d'autres outils logiciels peuvent être construits. L’investissement de Samaipata dans Retraced, une plateforme connectant les fournisseurs et les détaillants pour tracer leur chaîne d'approvisionnement, était basé sur cette thèse. Plus récemment, le fonds a investi dans CarbonMaps, une plateforme de comptabilité environnementale, qui reprend cette même idée sur le secteur de l’agro alimentaire.



Lire aussi : Samaipata dévoile ses trois clés de réussite pour les applications d'IA générative

Lire aussi : Le fonds d'investissement européen SAMAIPATA accompagne les fondateurs sur le chemin de la Série A

À propos de Samaipata
Samaipata est un fonds de capital-risque européen fondé en 2016 et qui investit dans les entreprises numériques à effet de réseau. Spécialisé dans l’investissement d’amorçage, le fonds fonctionne en « remote-first » à partir de Paris, Londres et Madrid. Samaipata a déjà investi dans 33 entreprises dans des secteurs très variés à travers l’Europe, via l’Espagne, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie.


Lundi 13 Mars 2023



Nouveau commentaire :