Trading de CFD : BUX X fait peau neuve et devient Stryk

Une nouvelle signature et identité visuelle pour l'application mobile de BUX proposant le trading de CFD


Trading de CFD : BUX X fait peau neuve et devient Stryk
Le néo-courtier européen BUX a annoncé le 11 juillet 2022 la refonte de son application mobile BUX X qui devient Stryk (Str-hike)* Cette nouvelle identité reflète une volonté d'améliorer l'expérience des investisseurs à court terme se focalisant via les CFD (« contrat sur différence ») sur des produits dérivés, avec ou sans effet de levier. Lancée récemment en Finlande, au Luxembourg, en Slovénie et au Portugal, l'application Stryk (anciennement BUX X) compte 2 millions d'utilisateurs européens et est disponible dans 13 pays européens dont la France et ce, depuis 2014.

Stryk et BUX Zero : deux applications pour des utilisateurs aux stratégies distinctes


Via ce rebranding, BUX entend toujours mieux répondre aux attentes de ses différentes catégories d'utilisateurs. Stryk cible une communauté d'investisseurs avertis dotés d'une bonne connaissance des marchés financiers et familiers avec le mécanisme des CFD. L'application mobile Stryk est destinée à des utilisateurs ayant une faible aversion au risque et investissant à un rythme soutenu dans des produits dérivés.

BUX positionne Stryk comme une plateforme paneuropéenne qui permettra à ses utilisateurs, via sa dimension communautaire, de partager leurs connaissances sur les réseaux sociaux dont l'accès est intégré, leurs expériences et stratégies d'investissement. Afin de soutenir ces ambitions, BUX nomme Salim Sebatta à la direction de Stryk. Salim occupe depuis juillet 2021 le poste de CEO UK, supervisant à ce titre l'ensemble des opérations commerciales de BUX au Royaume-Uni.

BUX réaffirme ainsi la distinction avec son application phare, BUX Zero, destinée à permettre à la nouvelle génération d'investisseurs de réaliser des placements boursiers en fonction de centres d'intérêt et de valeurs. De fait, les utilisateurs de BUX Zero, qu'ils soient expérimentés ou néophytes, cherchent plutôt à se constituer un patrimoine à moyen et long terme en investissant aisément et sans commission dans un large éventail de classes d'actifs tels que les actions, les ETF et les crypto-monnaies.

« Avec Stryk, nous relançons notre application de trading de produits dérivés sortie en 2014 et comptant déjà plus de 2 millions d'utilisateurs en Europe. Le nouveau design va nous permettre d'offrir une interface plus intuitive à nos utilisateurs investissant dans les CFD qui y retrouveront toutes les fonctionnalités qu'ils appréciaient dans BUX X. Ce changement de marque reflète notre souhait de mieux distinguer nos utilisateurs investissant à long terme via BUX Zero de ceux privilégiant le court terme avec un objectif constant : toujours mieux répondre à leurs besoins, quels que soient leurs objectifs financiers. », détaille Salim Sebatta, CEO de Stryk.

Alerter sur les risques liés aux CFD, un enjeu d'éducation financière que BUX prend au sérieux


Le rôle des néo-courtiers dans la démocratisation de l'investissement est avéré, mais la digitalisation de l'investissement et la simplicité d'usage des applications de trading peuvent renvoyer une image gamifiée pour des non-initiés, or les enjeux financiers sont importants. Par définition, les CFD sont des produits spéculatifs dont le fort potentiel de rendement s'accompagne aussi d'un risque très élevé. Ces instruments financiers parient sur des variations à la hausse ou à la baisse d'un produit dérivé (un indice ou une action, par exemple) qu'un acheteur ne détient pas. La transaction entre l'acheteur et le vendeur se fait à la clôture de la position : un acheteur peut ainsi gagner ou perdre la différence entre le prix d'achat du CFD et son prix de vente.

Négocier sur ces valeurs n'est pas anodin et il est essentiel d'avoir conscience du fonctionnement de ce type de trading et des risques que cela comporte. Face à l'engouement observé pour les CFD et les actifs spéculatifs, il est conseillé de ne consacrer qu'une fraction de son portefeuille à ce type d'investissement. Les néo-courtiers se doivent d'accentuer leur accompagnement en matière de prévention et d'éducation financière auprès de leurs utilisateurs.



À propos de BUX
Depuis son lancement en 2014, BUX a permis à plus de 700 000 utilisateurs actifs de faire plus avec leur argent de manière simple et abordable. Avec sa plateforme phare, BUX Zero, l'entreprise ambitionne de rendre plus accessible l'investissement sans commission et permet à ses utilisateurs d'investir dans les entreprises avec lesquelles ils sont en affinité. BUX Zero est actuellement disponible en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Autriche, en Irlande, en Espagne et en Italie. La gamme complète des applications BUX, dont BUX Crypto et Stryk, est disponible dans 13 pays européens. Basés à Amsterdam, aux Pays-Bas, les services d'investissement de BUX Zero sont autorisés et réglementés par l'Autorité néerlandaise des marchés financiers (Autoriteit Financiële Markten - AFM). Stryk, la dénomination commerciale de BUX Financial Services Limited, est réglementé par la Financial Conduct Authority, FCA sous le numéro d'immatriculation 184333. Les services de BUX Crypto sont offerts par BUX Alternative Investments BV.

À propos de Stryk
Développée par BUX, Stryk (anciennement BUX X) démontre que le trading de CFD peut être stimulant, inspirant et social. Stryk gomme la complexité d'accès au marché des CFD pour améliorer l'expérience de trading de ses utilisateurs. Une application à l'interface intuitive qui permet de négocier des CFD, avec ou sans effet de levier, sur les actions, le Forex, les indices boursiers, les matières premières et plus encore. Développée et gérée depuis des bureaux au Royaume-Uni et à Chypre, l'application mobile Stryk est disponible dans 13 pays européens dont la France.

Lire aussi : Tout savoir (ou presque) sur BUX


Mardi 12 Juillet 2022
Lu 318 fois



Nouveau commentaire :