Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Investir est ? la port?e de tous


1er baromètre de l’Innovation chez les jeunes acteurs du paiement

Un écosystème du paiement innovant au fort potentiel de croissance qui se heurte à la réticence des Français à partager leurs données personnelles


1er baromètre de l’Innovation chez les jeunes acteurs du paiement
Paris la Défense, le 8 décembre 2021- Deloitte vient de lancer son baromètre sur les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France afin de mesurer les enjeux du secteur, notamment son potentiel de croissance, d’innovation et de technologie.

Principaux enseignements :


  • Le paiement est le secteur de l’industrie financière le plus dynamique en France : Deloitte a recensé plus de 20 innovations significatives lancées par les jeunes acteurs du secteur.

  • Les jeunes acteurs du paiement innovent essentiellement pour améliorer l’expérience client et étendre leur périmètre d’intervention. Ainsi, près de 2/3 des répondants estiment que la technologie, notamment l’intelligence artificielle, le big data et la biométrie, joueront un rôle fondamental pour améliorer l’expérience de paiement et pour lutter contre la fraude d’ici les cinq prochaines années.

  • En revanche, ils sont près de 64% à déclarer être confrontés au manque de confiance des Français, réticents à l’idée de partager leurs données
    personnelles. En effet, seuls 19% des Français confient être prêts à partager leurs données personnelles avec les fintechs ou insurtechs, contre 67% avec les banques.

Un secteur résilient au fort potentiel de croissance


Contrairement à d’autres secteurs, la crise sanitaire n’a pas engendré de bouleversements majeurs au sein de l’écosystème français du paiement. En effet, pour 68% des répondants, la crise de la Covid-19 ne les a pas poussés à transformer leur business model, leur(s) offre(s) ou leur(s) produit(s). Au contraire, plus d’un acteur sur deux considère qu’elle a eu un impact positif sur son activité en 2020.

Le potentiel de croissance est illustré par l’importance des sommes levées, qui témoigne de l’intérêt porté par les investisseurs, mais aussi par le faible niveau de valorisation à date, 55% des acteurs déclarant une valorisation inférieure à 20M€. Enfin, une majorité d’entre eux estime encore être aux prémices de l’adoption du déploiement de leurs solutions.

L’amélioration de l’expérience client et l’expansion du périmètre d’intervention au cœur de l’innovation


La recherche et l’expérience client de Deloitte suggèrent que les écosystèmes les plus performants sont composés d’environ 70% d’innovations incrémentales, 20% d’innovations adjacentes et 10% d’innovations de rupture. Un constat qui se vérifie au sein de l’écosystème du paiement : la majorité des innovations initiées par les jeunes acteurs du paiement sont effectivement soit incrémentales, soit adjacentes.

  • Incrémentales car elles permettent d’optimiser l’usage d’un produit déjà existant pour un marché existant lui aussi. Elles participent ainsi à l’amélioration directe de l’expérience client, notamment grâce à la diversification des canaux de paiement. Parmi ces innovations, on peut citer le développement des paiements sans contact par QR code, par Wallet ou encore par e-mail ou sms.

  • Adjacentes en ce qu’elles proposent des solutions connexes au paiement. Les acteurs qui se positionnent sur ce type d’innovations passent d’une activité existante à une activité nouvelle pour l’entreprise. Il s’agit donc d’innovations pensées et conçues pour préempter de nouveaux marchés et qui permettent d’étendre le champ d’intervention initial de ces acteurs. C’est le cas des solutions de lutte contre la fraude, de facilités de paiement / paiement fractionné, de cash management intelligente ou de gestion de caution.

Quelques innovations de rupture à très forte valeur ajoutée sont néanmoins proposées par un petit nombre d’acteurs, comme le request-to-pay ou le paiement en actifs numériques (stablecoin).

L’amélioration de l’expérience client se situe donc au cœur de l’innovation des jeunes acteurs du paiement. Il est intéressant de noter que 90% d’entre eux ont choisi de mettre en place des partenariats avec un ou plusieurs acteurs (startup, grand groupe, institution) pour créer une nouvelle offre ou pour compléter une offre existante.

Un secteur qui cherche à convaincre et à rassurer les Français


Les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France se distinguent par leur agilité. Le potentiel de leurs solutions est soutenu par un intérêt grandissant des Français pour des solutions de paiement instantanées et fluides comme l’émission de virements en temps réel ou le transfert d’argent entre particuliers en ligne, par SMS ou email. Pourtant, bien que leurs solutions séduisent, seuls 19% des Français déclarent
être prêts à partager leurs données personnelles avec les fintechs, contre 67% avec des banques.

« Les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France sont conscients de la réticence des Français à partager leurs données personnelles avec les fintechs ; une problématique qui a été identifiée comme étant le premier challenge à relever de l’écosystème » explique Ghislain Boulnois, Associé Conseil FSI & Fintech chez Deloitte.

« Néanmoins, on constate une forte émulation de la part de ces différents acteurs qui adressent cette problématique non seulement à travers le développement de solutions innovantes, mais également via l’augmentation de leurs investissements dans des secteurs clefs comme l’intelligence artificielle, le big data et la biométrie, considérées à ce jour comme les technologies les plus impactantes de l’écosystème » complète Julien Maldonato, Associé Conseil Innovation chez Deloitte.

Mais pour gagner la confiance des Français, les jeunes acteurs du paiement doivent également rassurer par leur engagement sociétal.
95% des acteurs interrogés affirment à ce propos être particulièrement sensibles auxenjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans le développement de leurs solutions. Un positionnement en cohérence avec les attentes des Français puisque
près d’un quart d’entre eux confie être sensible à la mise en d’actions durables et inclusives dans les solutions de paiement. *

Les acteurs interrogés confient ainsi avoir mis en place plusieurs outils pour apporter des réponses concrètes aux enjeux nouveaux environnementaux et sociaux comme :
  • La dématérialisation des tickets papiers ;
  • Le reconditionnement des terminaux de paiement ;
  • La généralisation de l’arrondi solidaire ;
  • La mise en place de micro-dons
  • La mise à disposition de cartes de paiement pour les personnes disposant d’un permis de séjour et nécessitant un compte bancaire pour trouver un premier emploi etc.

A propos de Deloitte
Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL), société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. DTTL (ou “Deloitte Global”) ne fournit pas de services à des clients. Pour en savoir plus sur notre réseau global de firmes membres : www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. © 2021 Deloitte SAS, Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited.


Jeudi 9 Décembre 2021



Nouveau commentaire :