« Avec Tink, Visa acquiert l'un des joyaux de la couronne européenne de l'open banking »

Par Jacob Morgan, analyste principal chez Forrester


« Avec Tink, Visa acquiert l'un des joyaux de la couronne européenne de l'open banking »
Visa a annoncé l'acquisition de la plateforme technologique suédoise de services bancaires ouverts, Tink. Jacob Morgan, analyste principal chez Forrester, nous donne son point de vue sur cette opération :

"Visa acquiert l'un des joyaux de la couronne européenne de l'open banking. Fintech suédoise, Tink est l'un des plus grands acteurs des technologies bancaires ouvertes, aidant les tiers à utiliser les données des clients et à initier des paiements à partir de différentes institutions financières.

"Cette décision est bonne pour Tink et excellente pour Visa. Toutefois, les systèmes de cartes sont confrontés à des pressions en Europe, notamment par le biais de l'Initiative européenne pour les paiements (European Payments Initiative), de sorte que l'appétit des banques pour le passage de Tink sous le contrôle des systèmes de cartes et sous celui des États-Unis sera modéré.

"Visa avait besoin d'acquérir un acteur important pour rattraper son retard et empêcher Mastercard de prendre de l'avance dans le domaine de la banque ouverte, après la stratégie d'acquisition plus agressive de Mastercard. Les ambitions de Visa de rester dans la course avaient déjà été contrecarrées par l'échec de son offre d'acquisition de Plaid aux États-Unis. Cette initiative contribue à rétablir l'équilibre.
"

Lire aussi : Tink et American Express nouent un partenariat en open banking

970x250

Lundi 28 Juin 2021
Lu 451 fois

Nouveau commentaire :