FinTech : 3 notions à ne plus confondre


De gauche à droite : Nicolas Benady, CEO - Mathieu Breton, CTO - Nicolas Saison, COO
De gauche à droite : Nicolas Benady, CEO - Mathieu Breton, CTO - Nicolas Saison, COO
Si le suffixe « Tech » semble venir se greffer à de nombreux secteurs d'activité, le marché de la FinTech se distingue particulièrement. De fait, les startups européennes de la finance ont levé plus de 5 milliards en 2020 malgré la pandémie et leurs innovations font désormais partie du quotidien de nombreux français. Toutefois, face à la verticalisation croissante du secteur et à l'émergence de nouveaux segments de business, il est parfois compliqué de s'y retrouver. Swan, la startup française permettant aux entreprises d'intégrer des services bancaires en quelques minutes, revient sur 3 notions encore souvent confondues, afin de mieux appréhender l'univers de la FinTech.

Le terme FinTech recouvre bien souvent des entreprises ayant une culture plus technologique que financière, et qui par l'innovation et leur vision entrepreneuriale, parviennent à bousculer les établissements financiers traditionnels pourtant bien implémentés. Stripe, dont la valorisation dépasse désormais celle des plus grands groupes bancaires français, en est l'illustration parfaite. Plus concrètement, une FinTech propose l'intégration de solutions technologiques permettant par exemple le paiement en ligne sur un site ou une application ou encore de pouvoir gérer ou agréger son épargne et ses comptes bancaires depuis son smartphone. L'objectif des FinTechs étant d'offrir aux entreprises ou particuliers une gestion plus simple, plus fluide et rapide et moins onéreuse de leurs finances.

L'Open Banking : un nouveau mindset ouvrant la voie au future de la banque

L'Open Banking correspond à l'ouverture du système bancaire ces dernières années. Il permet aux FinTechs ou aux banques d'accéder aux données bancaires de leurs clients, structurées et enrichies par des algorithmes puissants. Ainsi, les clients sont en mesure de consulter tous leurs comptes via une seule application mobile (comme le propose Bankin'), de bénéficier de conseils financiers ou de cashback, de régler sur un site marchand par virement sans renseigner leurs coordonnés bancaires (Fintecture) ou encore d'être scorés pour un crédit en quelques minutes sans transmettre de documents papiers.

L'Open Banking est né en Europe avec la directive sur les services de paiement (DSP), qui a pour but de garantir un accès équitable et ouvert au marché des paiements tout en renforçant la protection des consommateurs et de leurs données.

Le BaaS (Banking as a Service), pilier de la prochaine grande rupture technologique : la finance intégrée (embedded finance)

Il s'agit de plateformes qui permettent aux entreprises de proposer à leurs clients des services bancaires de base. Ces derniers se matérialisent par l'intégration d'une offre de paiement à des produits ou services, qu'ils aient une vocation financière ou non, notamment via des cartes bancaires personnalisées, des comptes et des IBANs. Ces services peuvent être fournis par exemple via des interfaces web ou encore des APIs (interfaces de programmation). Ce faisant, le BaaS permet à une entreprise d'intégrer des services financiers et de devenir en quelque sorte la "banque" de ses propres clients.

Le Core Banking : l'épine dorsale de tous les établissements bancarisés

Terme bien familier aux personnes évoluant dans l'univers de la banque, le Core Banking est la colonne vertébrale sur laquelle s'appuie toutes entreprises souhaitant proposer des services financiers, peu importe leur secteur. Ce sont les logiciels permettant à ces entreprises d'effectuer des opérations bancaires courantes. Le Core Banking est aux banques, aux FinTechs et aux entreprises proposant des solutions bancaires ce que Boeing est aux compagnies aériennes.

À propos de Swan :
Swan a été fondée en 2019 par Nicolas Benady (CEO), Mathieu Breton (CTO), Nicolas Saison (COO) et "le start-up studio” eFounders. Après une première levée de fonds de 5 millions d'euros en 2020, Swan a connu une accélération de son activité et enregistre actuellement plus de quatre millions d'euros de transactions bancaires sur sa plateforme. Parmi les clients de Swan, des entreprises telles que Pennylane, Mon bel appart, Rosaly, Fintecture ...

Mardi 20 Avril 2021
Lu 587 fois

Nouveau commentaire :