L'Atelier BNP Paribas lance la 3e saison de l’accélérateur Fintech Boost

Depuis 2016, L’Atelier BNP Paribas invite les start-up les plus ingénieuses et les métiers du Groupe à travailler ensemble au sein de l’accélérateur Fintech Boost. L’objectif ? Inventer, dans une démarche d’open innovation, la banque de demain.


Pour accompagner les start-up dans leur développement, Fintech Boost, l’accélérateur de L’Atelier BNP Paribas dédié aux Fintechs, propose aux métiers de BNP Paribas de tester et d’implémenter les solutions les plus innovantes, allant de nouveaux services à l’optimisation des process internes, et d’accompagner les entrepreneurs dans le développement de leur projet.

Un accompagnement sur-mesure d’une durée de quatre mois, opéré par les experts en résidence de L’Atelier BNP Paribas, qui conseillent ces start-up sur différents aspects clés pour accélérer leur développement : optimisation de leur business model, renforcement technique de leur solution, amélioration de leur stratégie de pricing, ou encore le développement commercial de leur activité en France comme à l’international. Le tout, hébergé gratuitement au WAI Paris, un espace dédié à l’innovation de BNP Paribas.

A partir de mars 2018, les start-up sélectionnées travailleront notamment avec les 10 entités du Groupe sur la transformation de la banque pour développer une expérience client plus réactive et personnalisée, et un service plus efficient, à travers par exemple le développement de l’intelligence artificielle ou des regtech.

L’appel à candidatures, ouvert jusqu’au 10 janvier 2018, permettra au jury de sélectionner les start-up qui rejoindront les 21 projets accompagnés lors des deux premières saisons.

Ces start-up participeront au lancement officiel de la saison 3 du Fintech Boost le jeudi 8 mars 2018, à travers une première journée de travail pour définir l’objectif de chaque co-expérimentation, ainsi que le planning de développement.



Pour participer à la troisième saison de Fintech Boost, cliquez ici
Notez

le Vendredi 1 Décembre 2017 à 11:54 | Lu 264 fois

Nouveau commentaire :