L’immobilier, le tourisme et les services publics sont les plus touchés par les retards de paiement

Avec 36% de factures impayées dix jours après échéance, l’effet du déconfinement se fait enfin sentir en France, selon le tracker Sidetrade-BFM Business


Paris, le 3 juin 2020 - Sidetrade, en partenariat avec BFM Business, publie depuis le 22 avril le tracker sur les retards de paiement des entreprises. En libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics, ce tracker suit chaque semaine l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de 6 pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas).

Une image précise de l’impact de la crise Covid-19 par secteur d’activité

Le tracker Sidetrade – BFM Business analyse, pour la première fois, l’impact de la crise Covid-19 sur douze secteurs d’activité. Le 25 mai 2020, les secteurs les plus impactés en France par la pandémie en matière de retards de paiement sont :

  • Services financiers, Immobilier : 48% de factures impayées à plus de dix jours
  • Loisir, Voyage, Tourisme : 44% de factures impayées à plus de dix jours
  • Service Public, Enseignement : 43% de factures impayées à plus de dix jours

Notons que les services financiers/Immobilier ainsi que le Service public/Enseignement sont des secteurs qui enregistraient des retards de paiement particulièrement élevés avant la pandémie, respectivement à 27% et à 26%.

Sans surprise, le secteur le moins touché par la crise est l’agroalimentaire (+1% de dégradation depuis le 11/03/2020). Il est suivi par le Transport & Logistique (+60% de dégradation), secteur régi par la loi Gayssot du 6 février 1998.

L’évolution des secteurs d’activité est à suivre chaque mercredi sur https://invoice-tracker.sidetrade.com, ainsi que sur la chaîne BFM Business : bfmbusiness.bfmtv.com.

La France, pays le plus impacté, semble voir les premiers effets du déconfinement

A l’évidence, les comportements de paiement constituent un indice congruent sur l’activité économique. Le tracker Sidetrade – BFM Business était donc très attendu cette semaine pour évaluer l’effet du déconfinement en France. Avec 36% d’impayés au 25 mai 2020, et après un pic record à 38% la semaine précédente, la France connait une amélioration dans sa relation clients-fournisseurs, premier effet positif du déconfinement.

Il reste que le taux de factures impayées demeure très élevé et témoigne d’une situation inquiétante pour beaucoup d’entreprises. Les retards de paiement en France ont augmenté de +89%, plus forte détérioration parmi les pays européens suivis par le tracker. L'impact de la pandémie de Covid-19 sur la trésorerie des entreprises en France est désormais estimé à 123 milliards d’euros*, libérant 14 milliards d’euros en une semaine.

Pour la première fois, les six pays européens suivis par le tracker montrent tous un recul sensible et homogène, même si le taux d’impayés reste à un niveau élevé. Le Royaume-Unis est le pays présentant le taux le plus élevé (39% d’impayés), tandis que les Pays-Bas demeurent le meilleur élève du groupe avec 18% d’impayés, se rapprochant de leur niveau pré-pandémie (15%).

Le tracker Sidetrade – BFM Business s’installe dans la durée comme l’indice de référence sur l’évolution des retards de paiement. Les prochaines semaines seront particulièrement cruciales pour analyser la réalité de la reprise économique, en France et en Europe.

* Le calcul utilise le taux d'impayés observés en France avant le confinement - période du 1er janvier au 11 mars 202- (19%) et celui constaté au 25 mai 2020 (36%). Il se base sur les 722 Mds€ de crédit inter-entreprises en France (évalué dans le rapport annuel de l’Observatoire des délais de paiement, publication Banque de France, 2018), et porte sur la différence du montant des impayés entre les deux périodes.

A propos du tracker Sidetrade – BFM Business sur les retards de paiement des entreprises
Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. Le tracker est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics.

À propos de Sidetrade
Sidetrade (Euronext Growth : ALBFR.PA) accélère le revenu et le cash-flow des entreprises. Aimie, son Intelligence Artificielle sait reconnaître et anticiper les comportements des clients pour prescrire, en temps réel, les meilleures stratégies aux équipes commerciales et financières. Les entreprises renforcent ainsi trois piliers du parcours client : le développement commercial, la fidélisation et la vitesse d’encaissement. Sidetrade rayonne mondialement grâce au talent de près de 250 collaborateurs basés à Paris, Londres, Birmingham, Dublin, et Amsterdam. Utilisée dans 80 pays, la technologie de Sidetrade permet à plus de 2700 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’être plus compétitives.



le Mercredi 3 Juin 2020 à 09:03 | Lu 260 fois

Nouveau commentaire :