Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière


Le transfert d'argent à l'ère post-pandémique

Par José Cabral, Managing Director chez Ria Money Transfer


Le transfert d'argent à l'ère post-pandémique
Le transfert d’argent est depuis longtemps indispensable pour assurer les besoins essentiels de nombreuses familles à travers le monde. La pandémie de Covid 19 a eu d’importantes conséquences sur les flux de nombreux corridors et en particulier ceux liants l’Europe et l’Afrique. L’essor du digital oblige les opérateurs du secteur à développer de nouvelles offres hybrides pour répondre aux besoins des bénéficiaires. La contribution des transferts de fond à l’économie et au développement de certains pays atteint aujourd’hui près de 10% du PIB. Dans ce cadre Ria Money, acteur historique du transfert d’argent s’est adapté à cette nouvelle donne et poursuit son engagement en faveur de l’inclusion financière des populations vulnérables.

Comment révolutionner l’accès aux services financiers dans le monde entier ?


José Cabral : "Chaque année, plus de 280 millions de migrants dans le monde envoient l'argent qu'ils gagnent dans les pays développés à leurs proches. Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire ont dépassé 600 milliards de dollars l'année dernière, dépassant de loin l'aide fournie à ces pays par les agences de développement comme par les gouvernements. Pour de nombreux pays en développement, les transferts de fonds contribuent à plus de 10 % du PIB. Dans le cas du Népal, les transferts de fonds représentent 27 % du PIB. Pour les îles Samoa, ils contribuent à hauteur de 32 %. Les transferts de fonds sont considérés comme si critiques que pendant la pandémie, ils ont été déclarés service essentiel en France afin que les clients puissent continuer à envoyer et à recevoir de l'argent, malgré les différents confinements. Selon l'African Institute of Remittances (AIR), les transferts de fonds de la diaspora africaine ont atteint 65 milliards de dollars. Soit plus du double de l'aide publique au développement des bailleurs de l'Afrique, à 29 milliards. Les fermetures forcées et les restrictions de voyage pendant la pandémie ont entraîné une énorme augmentation de l'adoption technologique dans le monde et ont permis de réduire les barrières à l'entrée en termes d’inclusion et d’accès aux services financiers. Les portefeuilles technologiques et mobiles stimulent de plus en plus l’inclusion financière à l’échelle mondiale".

A propos de José Cabral
José Cabral est directeur général de Ria Money Transfer pour la région Europe depuis 2015. Il possède une vaste expérience dans le domaine des services financiers et a travaillé pour d’autres entreprises du secteur, comme Western Union, où il a été analyste financier pendant plus de quatre ans. Expert en matière de paiements électroniques, de systèmes de paiement, de services bancaires et de commerce international, José est titulaire d’un master en commerce international de Buckinghamshire New University.

A propos de RIA Money Transfer
Ria Money Transfer, une filiale d'Euronet Worldwide, Inc. (NASDAQ : EEFT), est une fintech proposant des services financiers innovants, notamment des transferts d'argent rapides, sécurisés et abordables. Possédant le deuxième réseau de règlement en espèces et le plus grand réseau de dépôt bancaire direct au monde, Ria achemine l'argent là où il est important. Ria Money Transfer offre un accès à des produits et services fintech de pointe, à l'avant-garde de son secteur. En comblant le fossé entre les transactions numériques et physiques, Ria Money Transfer offre un choix sans précédent aux consommateurs. Son infrastructure mondiale favorise la croissance dans le monde entier en ouvrant de nouvelles opportunités économiques à ses utilisateurs, et de nouvelles voies pour une vie meilleure


Jeudi 11 Août 2022
Lu 625 fois



Nouveau commentaire :