Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière



Les investisseurs particuliers français font fi du blues du marché baissier

Baromètre de l'investissement particulier


Les investisseurs particuliers français font fi du blues du marché baissier
  • 78% des investisseurs particuliers français indiquent ne pas avoir baissé le montant de leurs investissements lors de ces trois derniers mois.

  • Nombre d'entre eux misent sur les actifs défensifs, dont 70% d'entre eux préfèrent garder leur liquidités

  • La menace de l'inflation continue d’être la première préoccupation des Français.

970x250


La majorité des investisseurs particuliers en France font abstraction de la baisse qui frappe les marchés financiers depuis plus d'un an, selon le dernier "Retail Investor Beat" du réseau d'investissement social eToro.

Lorsqu'on leur demande quelles ont été leurs activités de placement lors des trois derniers mois, 78% des répondants ont, soit augmenté, soit maintenu le montant de leurs investissements.

2022 restera, pour de nombreux investisseurs particuliers moins expérimentés, la première année vraiment baissière. Ceci étant, les données montrent que ce sont les investisseurs plus âgés, ayant un horizon de retraite plus court, qui ressentent le plus la pression.

Deux personnes sur trois (67%) âgées de 18 à 34 ans ont une opinion positive ou indifférente d’une croissance proche de zéro, tandis que ce chiffre tombe à 38% chez les plus de 55 ans. Dans tous les groupes d'âge, plus l'investisseur est jeune, plus il est optimiste quant au marché baissier de 2022, ce qui remet en question la perception selon laquelle les jeunes investisseurs sont plus axés sur le court terme.

Commentant la tendance, Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marché chez eToro, déclare : "Ce qui peut paraître surprenant mais qui révèle d’une certaine maturité des investisseurs particuliers en France, c’est qu’une grande majorité n’est pas inquiète, malgré le plus important marché baissier depuis 14 ans. La majorité de cette cohorte a une vision sur plusieurs années voire plusieurs décennies. Pour ceux qui ont des objectifs à long-terme, la fin d’année 2022 a présenté des opportunités pour acheter des entreprises à des valorisations plus faibles, améliorant ainsi les perspectives de rendement."

Le moral des investisseurs s'est également amélioré, 61% d'entre eux déclarant se sentir confiants dans leurs investissements. En revanche, la confiance dans d'autres domaines tels que l’économie mondiale (31%) ou l’économie française (34%) est particulièrement faible.

Malgré ce regain de confiance dans leurs investissements, la menace de l'inflation - considérée comme le plus grand risque d'investissement lors des dernières enquêtes trimestrielles - continue d’être la première préoccupation des Français. À la fin du troisième trimestre, 21% des Français interrogés considéraient l'inflation comme la plus grande menace pour leur portefeuille sur une période de trois mois, ce chiffre étant passé à 23 % à la fin du quatrième trimestre. Lorsqu'on leur demande quel est le plus grand risque pour l'ensemble de l'année 2023, les Français citent l'inflation (19%), ex-aequo avec la crainte d’un conflit international.

Pour se préparer à ce potentiel risque de récession, beaucoup ajustent leurs portefeuilles de manière défensive tout en se préparant aux opportunités futures. La proportion de personnes détenant des liquidités (par exemple, un compte d'épargne) est passée de 39% au troisième trimestre à 70% à la fin du quatrième trimestre, soit une augmentation de 31%.

"Les investisseurs ont traversé une période difficile en 2022, mais le sentiment s'est redressé, avec la récente baisse des données sur l’inflation. Ils se sentent désormais plus rassurés par les signaux qu'ils reçoivent pour 2023", ajoute Antoine Fraysse-Soulier.

"Etant donné que la plupart des grandes institutions (FMI, Banque Mondiale, ..) prévoient une chute de la croissance mondiale, voire des épisodes récessionnistes dans certaines régions du monde, les investisseurs individuels ont orienté leur portefeuille vers des valeurs défensives. Le dernier trimestre a également été marqué par une forte ruée vers les liquidités, les banques du monde entier continuant à répercuter de meilleurs taux sur les épargnants.”

A propos de cette étude
Le Q4 Retail Investor Beat est basé sur une enquête menée auprès de 10 000 investisseurs particuliers dans 13 pays et sur 3 continents. Les pays suivants comptaient 1 000 répondants : Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne, France, Australie, Italie et Espagne. Les pays suivants comptaient 500 répondants : Pays-Bas, Danemark, Norvège, Pologne, Roumanie et République tchèque. L'enquête a été menée du 14 au 24 décembre 2022 et réalisée par la société d'études Appinio. Avant le deuxième trimestre, les vagues précédentes de cette enquête étaient menées trimestriellement en collaboration avec Opinium. Les investisseurs particuliers étaient définis comme étant autogérés ou conseillés et devaient détenir au moins un produit d'investissement comprenant des actions, des obligations, des fonds, des ISA d'investissement ou équivalent. Ils ne devaient pas nécessairement être des utilisateurs d'eToro.

970x250


À propos d'eToro
Créé en 2007 par Ronen et Yoni Assia (actuel CEO), eToro propose une plateforme d’investissement multi-actifs. Elle offre à 27 millions d'investisseurs dans le monde entier la possibilité d'investir dans des classes d'actifs traditionnelles telles que les actions, les matières premières et les ETF, et propose également des crypto-actifs. L'entreprise a pour mission d’ouvrir l’accès aux marchés financiers à tous et de soutenir l’investissement particulier. La plateforme, qui fonctionne comme un réseau social d’investissement, permet aux utilisateurs de se suivre et d’échanger entre eux sur leurs stratégies, et de partager leurs connaissances financières. Alors que d'autres acteurs "sans commission" proposent un modèle gratuit et un modèle premium, eToro est en mesure d'offrir des transactions boursières sans commission à tous les investisseurs européens tout en restant rentable.

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ
eToro est une plateforme d'investissement multi-actifs. La valeur de vos investissements peut augmenter ou diminuer. Votre capital est à risque.
eToro est réglementé en Europe par la Commission des valeurs mobilières de Chypre, autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority au Royaume-Uni et par l'Australian Securities and Investments Commission en Australie.
Cette communication est uniquement destinée à des fins d'information et d'éducation et ne doit pas être considérée comme un conseil en investissement, une recommandation personnelle, une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente d'instruments financiers. Ce matériel a été préparé sans tenir compte des objectifs d'investissement ou de la situation financière d'un destinataire particulier, et n'a pas été préparé conformément aux exigences légales et réglementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence à la performance passée ou future d'un instrument financier, d'un indice ou d'un produit d'investissement packagé n'est pas, et ne doit pas être considérée comme, un indicateur fiable des résultats futurs. eToro ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication.


TÉLÉCHARGEZ L'ÉTUDE :
etoro_rib_january.pdf ETORO_RIB_JANUARY.pdf  (912.6 Ko)


Jeudi 19 Janvier 2023
Lu 326 fois



Nouveau commentaire :