Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

728x90 FR


Nouveau record pour le crowdfunding qui dépasse les 2 milliards d’euros collectés en 2022

Baromètre du crowdfunding en France en 2022 Mazars – Financement Participatif France


Nouveau record pour le crowdfunding qui dépasse les 2 milliards d’euros collectés en 2022
Mazars et l’association Financement Participatif France (FPF) publient le baromètre de référence du financement participatif en France pour la quatrième année consécutive. Malgré un contexte économique incertain, le baromètre montre une vraie résilience du crowdfunding qui connaît une croissance soutenue et s’impose comme une véritable solution d’épargne pour les Français.

  • Le crowdfunding atteint un nouveau sommet en 2022 avec plus de 2,3 milliards d’euros collectés (+ 25 %)
  • Depuis 2015, le financement participatif global a été multiplié par 14 pour un total cumulé de 7 milliards d’euros
  • Le crowdfunding immobilier maintient son positionnement de locomotive du financement participatif en France (+ 40,2%), suivi par l’environnement et les énergies renouvelables
  • Les canaux de collecte se diversifient, entre plateformes, fonds d’investissement et CGP

Nouveau record de collecte en 2022


2022 a été une année record pour le financement participatif. 2 355 millions d’euros ont été collectés sur les plateformes, soit une hausse de +25% par rapport à l’année 2021. Depuis 2015, les chiffres ont été multipliés par 14 avec un total cumulé de plus de 7 milliards d’euros, tout modèle transactionnel confondu (don, prêt, investissement).

Cette croissance s’explique par :

  • Un mécanisme financier qui parle au plus grand nombre par sa simplicité et sa transparence au service d’une économie de proximité et de projets qui font sens.
  • La progression significative du crowdfunding immobilier qui pèse pour 2/3 de la collecte globale (+40,2%).
  • La diversification des mécanismes de collecte, entre family office, fonds d’investissement, CGP, etc. qui contribue sensiblement à la tendance haussière pour les prêts et les investissements. Si l’approche directe reste prépondérante (66% de la collecte), les canaux de type CGP (15%) et fonds d’investissement (8%) montent en puissance.

Ces résultats illustrent l’installation durable du crowdfunding comme solution d’épargne crédible et l’engouement toujours plus important des Français pour ce type de financement qui fait preuve de résilience dans un contexte économique tendu.

L’immobilier, locomotive du financement participatif


Le crowdfunding immobilier a connu en 2022 une progression à hauteur de +40,2% quand la progression du secteur du crowdfunding dans son ensemble se situe à +25,3%. Les montants collectés atteignent de nouveaux records avec 1 607 millions d’euros en 2022 contre 1 146 millions d’euros en 2021. Le nombre de projets financés passe, lui, de 1 346 en 2021 à 1 628 en 2022.

  • Le marché reste très majoritairement orienté vers le résidentiel, qui représente 71% des projets
  • Les opérations de marchands de biens restent dominantes (56%) quand la promotion immobilière pure est en retrait (35%)
  • En dynamique : rénovation des actifs de centre-ville et opérations de recyclage urbain
  • 562 projets ont été remboursés en 2022 pour un montant de 382 millions d’euros

La finance durable, fer de lance du crowdfunding


La dimension sociale ou environnementale représente une composante essentielle des projets de financement participatif. Cette année encore, les chiffres restent élevés :

  • 61 891 projets comportent une dimension sociale ou environnementale, sans compter le secteur de l’immobilier qui promeut de plus en plus une offre « ville verte et durable »
  • 552 millions d’euros ont été collectés pour des projets à visée sociale ou environnementale
  • 73,6% des plateformes prennent en compte des critères ESG dans leur approche pour identifier des projets éligibles

Le financement participatif en don


Bien qu’en deçà des années précédentes, le crowdfunding en don se maintient en 2022 à un niveau élevé avec 116 155 projets financés. Ce repli a une incidence logique sur les volumes de dons collectés, qui s’élèvent à 106,7 millions d’euros cette année et s’explique par la conjonction de plusieurs facteurs :

  • La contraction des budgets des ménages en période inflationniste
  • Le contraste avec les élans de solidarité des citoyens en 2020 et 2021, années marquées par le Covid-19

Le secteur social constitue le secteur le plus affecté par le recul des dons, passant de 50,7 millions d’euros collectés en 2021 à 17,1 millions en 2022. Le secteur culturel continue, quant à lui de concentrer la grande majorité des financements par le don, avec 70,4 millions d’euros collectés.

Le financement participatif en prêt


Le financement participatif en prêt enregistre à nouveau une hausse significative en 2022, en passant notamment la barre des 2 milliards de collecte, atteignant 2 098 millions d’euros contre 1 580 millions l’an passé. Le secteur économique demeure largement dominant avec 2 087,4 millions d’euros contre 1 570,6 millions l’an dernier.

  • Le prêt rémunéré poursuit son essor en passant de 260 millions d’euros en 2021 à 302,5 millions d’euros en 2022, signe d’un réel besoin pour les TPE/PME de trouver de nouvelles sources de financement
  • L’emprunt obligataire est lui aussi en forte hausse avec 1 788 millions d’euros en 2022 contre 1 293 millions d’euros l’an dernier, et concerne essentiellement le financement de l’immobilier.

Le financement participatif en investissement


Avec 150 millions d’euros collectés en capital ou en royalties, contre 103,5 millions en 2021, le financement participatif en investissement poursuit sa forte croissance. L’environnement et les énergies renouvelables continuent de représenter une part importante de ces investissements, avec 33% des volumes collectés, bien qu’en baisse par rapport à l’année 2021 (50%), liée pour une part au transfert du financement de ce secteur vers le financement obligataire.

Damien Guermonprez, Président de Financement Participatif France, déclare : « L’intérêt du crowdfunding pour le financement de l’économie n’est plus à prouver. Cet outil de collecte répond aux besoins de tous types de secteurs, en témoigne la croissance – cette année encore – des volumes collectés, et le nombre de plateformes existantes en France. Avec l’entrée en application du Règlement européen, 2023 est une année charnière pour les plateformes de prêt et d’investissement en titres financiers, qui doivent obtenir le nouvel agrément de Prestataire de services de financement participatif. »

Bertrand Desportes, Associé chez Mazars, déclare : « Cette année encore, le crowdfunding enregistre une progression significative (+25%) atteignant un peu plus de 2,3 milliards d’euros collectés, et ce malgré un contexte économique incertain. Il y a un véritable engouement autour du financement participatif, facilité par une diversification accrue des canaux de collecte. Le crowdfunding s’installe comme une solution d’épargne ancrée pour de nombreux Français, au service de projets qui font sens. Quant au crowdfunding immobilier, il assure à lui seul les 2/3 de la collecte du secteur et affiche encore des performances insolentes (9,4 % de TRI)

Les projets « coups de cœur » 2022


● Le projet de l’entreprise TOWT (TransOceanic Wind Transport) qui souhaite réduire l’impact environnemental du transport maritime en développant des voiliers-cargos à propulsion principale vélique. Voir la campagne sur Lita.co
● Le projet de la municipalité de Glanges, qui souhaite rénover énergétiquement un ancien bâtiment de poste et le réhabiliter en centre de santé pour lutter contre la désertification médicale. Voir le projet sur Villyz
● Le projet de Sunshine Chocolats qui consiste à élaborer et déployer en bords de champs les premiers torréfacteurs solaires industriels de cacao. Voir le projet sur WEDOGOOD
● Le projet de Bob Lennon qui a lancé son nouveau projet d’ouvrage « Les nouvelles aventures de Pyro-Barbare et de Billy, La Corne des Sables d’ivoire ». Une campagne qui s’est clôturée avec un montant exceptionnel de collecte pour cette catégorie de projet : 1 878 209 euros. Voir le projet sur KissKissBankBank

Méthodologie


Ce baromètre se fonde sur les données déclaratives communiquées entre le 3 et le 27 janvier 2023 par les 66 plateformes qui représentent l’essentiel de l’écosystème du financement participatif en termes de volumes traités. Données complétées par les informations publiques ou estimées de plateformes n’ayant pas répondues à l’enquête.

Profil des répondants


124 réponses pour l’ensemble des modèles transactionnels du financement participatif, dont 31 en don (15 en don sans récompense et 16 en don avec récompense), 66 en prêt (1 en prêt non rémunéré, 18 en prêt rémunéré, 1 en prêt garanti par l’Etat, 6 en minibon, 40 en obligation) et 27 en investissement (25 en capital et 2 en royalties). Les réponses des plateformes peuvent dans certains cas être pondérées par le volume des fonds qu’elles collectent. Une plateforme peut par ailleurs avoir plusieurs modèles transactionnels.



Lundi 13 Février 2023



Nouveau commentaire :