Profil de l’épargnant salarié français en 2020

91% des salariés veulent plus de conseils pour la gestion de leur épargne salariale


Paris – le 22 janvier 2020 - Si 2019 a livré son lot de surprises avec la loi PACTE, 2020 ne devrait pas être en reste et les taux bas, parfois même négatifs (des assurances-vie, livret A, etc.), vont encore donner le « la » aux habitudes d’épargne des français. Mais qu’en est-il de l’épargne salariale, représentant en moyenne plus de 20% du patrimoine financier des français qui en bénéficient et qui est considérée aujourd’hui comme la solution la plus avantageuse fiscalement ? Quel est le profil type de l’épargnant salarié français ? Quel est le montant moyen des primes que les entreprises versent à ses salariés ?

Epsor, spécialiste de l’épargne salariale et retraite dresse le portrait de l’épargnant type et présente des statistiques portant sur les montants moyens des primes et sur les motifs de déblocages anticipés.

« Les salariés qui bénéficient d’avantages de la part de leur entreprise ont bien compris l'intérêt des plans d’épargne : ils sont 81% à verser tout ou une partie de leurs primes sur leurs plans. Si certains la conservent tout au long de leur carrière professionnelle (le montant moyen d’épargne des plus de 50 ans étant dix fois supérieur à celui des moins de 30 ans), l'épargne salariale permet aussi d'accompagner les salariés dans leurs projets de vie : changement d'entreprise, accession à la propriété, mariage ou PACS. Un des chiffres marquants est également le fait que 91% des salariés souhaitent être conseillés pour la gestion de leur épargne salariale. Cet élément nous prouve qu’il y a un réel besoin de pédagogie autour de l’épargne pour la majorité des français », commentent Julien Niquet et Benjamin Pedrini, co-fondateurs d’Epsor.

A propos d’Epsor :
Epsor est la première offre 100% en ligne d’épargne salariale et d’épargne retraite, fondée par Julien Niquet (passé par l’Inspection générale chez Société Générale), Benjamin Pedrini (Inspection générale puis Banque Privée - Société Générale) et Julien Murgey (Theodo).

Lancé en septembre 2018, le service a déjà convaincu plus d’une centaine d’entreprises, avec une collecte de plus de 40M€ et plus de 4000 salariés bénéficiaires. Espor a réalisé une levée de fonds d’1,3M€ auprès de Partech, en novembre 2018 et une levée de 6 M€ auprès de Blackfin et Partech en juillet 2019.

La fintech accompagne les entreprises et leurs salariés dans toutes les étapes, des démarches administratives à la gestion quotidienne. Elle se différencie des offres traditionnelles en particulier par sa simplicité d’utilisation, la transparence sur les tarifs, son architecture ouverte pour plus de performance et le conseil aux épargnants.
Méthodologie :  Données extraites du au 23 décembre 2019 sur la base de 3813 utilisateurs.
Méthodologie : Données extraites du au 23 décembre 2019 sur la base de 3813 utilisateurs.
Notez

le Mercredi 22 Janvier 2020 à 13:00 | Lu 357 fois

Nouveau commentaire :