Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

Investir est ? la port?e de tous


Anne-Sophie Laignel prend la direction générale d’iPaidThat


Anne-Sophie Laignel prend la direction générale d’iPaidThat
Alors que sa récente levée de fonds de 8 millions d’euros en septembre dernier lui ouvre de nouveaux horizons, iPaidThat structure son organisation pour se mettre en ordre de marche. Engagée dans l’aventure depuis ses débuts, Anne-Sophie Laignel a rapidement fait ses preuves et gravi les échelons pour se positionner en partenaire clé de la stratégie business, sales et marketing de l’entreprise. Nommée COO en janvier 2020, elle prend, à 42 ans, la Direction Générale de la start-up pour conduire le plan de développement qu’elle a contribué à définir.

Un début de carrière entre opportunités et passion


La carrière d'Anne-Sophie Laignel débute lorsqu’elle obtient la seconde place d’un concours organisé par La Société Générale alors qu’elle poursuit des études de droit. La voici engagée pour deux années de formation, au cours desquelles elle passe toutes les certifications du domaine bancaire en gestion de patrimoine et gestion privée. La jeune femme est pressée d’obtenir des responsabilités et rejoint, en 2005, CIGP, un gestionnaire de fortune. À la tête de la direction commerciale elle y restera 9 ans, dont 7 en tant qu’associée. Anne-Sophie Laignel imprime déjà sa différence en optant pour une prospection digitale, alors peu répandue, qui va permettre à la société de grandir rapidement. Elle quitte une entreprise de 50 collaborateurs contre seulement 3 à son arrivée.

Anne-Sophie Laignel décide de reprendre ses études et obtient, en 2010, son MBA en Business Management. Cette fois, la jeune femme est bien décidée à entreprendre dans un secteur qui concilie ses passions : les voyages et la décoration. Elle lance son activité de vente de meubles artisanaux, pour laquelle elle opère un important travail de sourcing, qu’elle monétise auprès d’un groupe du moyen orient. Soumise à une clause de non-concurrence, elle se passionne alors pour la cryothérapie et saisit l’opportunité de faire connaître cette technologie en Europe, en prenant la direction générale de Cryojet system, qui devient rapidement leader sur le marché français.

« J’aime prendre un secteur, un sujet qui m’intéresse et le porter. Je suis une caisse à outils. Je raisonne solution et jamais problème. Ce qui me motive : avoir un objectif et tout mettre en œuvre pour l’atteindre », souligne Anne-Sophie Laignel.

Un virage digital, fruit d’une belle rencontre


Au bout de 3 ans, Anne-Sophie Laignel ressent le besoin d’un nouveau challenge et postule au poste de CMO proposé par iPaidThat. L’entente avec le cofondateur Sébastien Clayes est immédiate, le défi, passionnant !

« Le projet débutait à peine lorsque je suis arrivée. Tout était à construire. Le secteur me parlait en tant qu’ancienne entrepreneuse et directrice générale, et je trouvais la solution fantastique. J’ai immédiatement senti que le positionnement et le produit étaient pertinents. Surtout, j’ai été totalement convaincue par Sébastien Clayes, nous sommes très complémentaires. Lui, c’est l’ingénieur, l’inventeur, le créatif qui a des idées géniales, moi j’ai cet esprit pratique indispensable pour valoriser son travail », souligne-t-elle.

Arrivée en tant que directrice marketing, Anne-Sophie Laignel trouve très vite sa place. L’équipe est resserrée, les projets avancent vite. Son expérience passée lui permet de guider et de structurer l’entreprise. Rapidement, elle déborde de ses fonctions pour gérer en plus du marketing, le recrutement, le management et la partie commerciale. En janvier 2020, elle est nommée COO, puis, à l’été 2021, Directrice Générale.

Sa motivation : faire grandir ses équipes


Aujourd’hui, Anne-Sophie Laignel encadre 30 collaborateurs qu’elle s’est donné pour mission de faire grandir. « Le management et l’animation des équipes occupent 50 % de mon temps. J’ai fait le choix de recruter des juniors, en prenant soin d’identifier des personnes qui avaient des capacités fortes d’évolution. C’est un choix volontaire décorrélé d’un quelconque arbitrage financier. Nous sommes une start-up. Les règles changent tous les jours. Il faut des personnes qui ne soient pas trop formatées, capables de pivoter en permanence. Les gens que je recrute sont des bâtisseurs », précise-t-elle.

Il faut dire que la formation est un domaine qui passionne Anne-Sophie Laignel. En janvier 2021, elle a créé avec son mari antillais une école digitale en outre-mer, avec dans l’idée de développer l’employabilité des jeunes. Car c’est bien l’humain qui motive Sophie au quotidien.

« J’aime faire grandir mes équipes. Surtout les femmes qui sont peu nombreuses dans notre secteur. Dès que j’ai l’opportunité d’en recruter une, je fais tout pour qu’elle ait envie de rester. Aujourd’hui, nous avons 1/3 de femmes dans l’entreprise et je ne compte pas m’arrêter là », souligne-t-elle.

Au-delà de son rôle de management, Anne-Sophie Laignel éprouve une immense satisfaction dans le fait de participer à la construction et à la notoriété d’un produit tel qu’iPaidThat, intuitif et pertinent pour les dirigeants.

« Mon objectif est que notre solution soit la plus utilisée par les PME et les TPE. Nous maitrisons notre chaine de valeur. Nous avons un ADN très tech qui nous permet une grande agilité. En Europe, il y a de la place pour notre solution. Nous avons aujourd’hui le meilleur positionnement prix/produit. Nous allons continuer à étoffer la solution pour la rendre toujours plus incontournable. L’aventure se poursuit et elle promet d’être belle », conclut Anne-Sophie Laignel.

A propos d'iPaidThat :
Créé en 2017 par Sébastien Claeys, Jean-Pierre Ocalan et Hugo Allary, iPaidThat est un outil unique pour simplifier, automatiser et centraliser la gestion financière des TPE, PME et dirigeants d'entreprise. iPaidThat est une solution Saas destinée à alléger la charge administrative des entreprises en pilotant notamment la récupération des pièces manquantes, la gestion des notes de frais, l'édition des factures, le recouvrement et le paiement automatisés des fournisseurs. En parallèle, iPaidThat offre une visibilité sur la trésorerie et des fonctionnalités additionnelles de coffre-fort numérique, ou bien de facturier. iPaidThat permet d'alerter le dirigeant en temps réel sur ses obligations légales tout en travaillant de manière asynchrone avec son expert comptable, avec à la clé une optimisation de son temps et de ses ressources. À ce jour, iPaidThat a déjà convaincu 15 000 utilisateurs et traité plus de 3 millions de factures.

Lire aussi : iPaidThat enrichit sa suite logicielle avec Tréso, un outil intuitif pour piloter sa trésorerie en temps réel !


Vendredi 3 Décembre 2021



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Février 2024 - 09:30 Signicat renforce sa présence en Allemagne


Nouveau commentaire :