Baromètre EY du capital-risque 2021 : la fintech parmi les secteurs les plus actifs !


Baromètre EY du capital-risque 2021 : la fintech parmi les secteurs les plus actifs !
EY a récemment publié les résultats de son analyse annuelle dédiée au capital risque en France. L’étude recense les opérations de financement en fonds propres des entreprises en phase de création ou durant les premières années d’existence, en date d’opération du 1er janvier au 31 décembre et publiées avant le 30 décembre 2021.

Ce qu’il faut retenir de 2021 :

  • En 2021, 11,6 milliards ont été levés pour 784 opérations, soit une augmentation de 26% en volume et de 115% en valeur. Le montant moyen est de 14,76 millions d’euros.

  • L’année dernière, 12 nouvelles licornes ont vu le jour, 22 tours supérieurs à 100 millions d’euros ayant été bouclés pour une valeur totale de 5 milliards d’euros, en hausse de 194% par rapport à 2020.

  • Concernant les secteurs les plus actifs, celui des services internet comptabilise 304 opérations pour un montant de 3,9 milliards (contre 128 opérations et 1,4 milliard en 2020). En valeur, viennent ensuite les Fintech (2,5 milliards) et les logiciels (2,16 milliards).

  • En 2021, la région Île-de-France représente 80 % des investissements en valeur (9,3 milliards vs 4 milliards en 2020). La région Auvergne-Rhône-Alpes conserve sa 2e place avec 5,8% des investissements en valeur, suivie de près par la région Occitanie avec 4,6%.

« La France est aujourd’hui une place forte de l'écosystème européen au sein duquel plus de 115 milliards d’euros ont été investis en 2021. Cet élan se prolongera-t-il en 2022 ? L’année commence sous les meilleurs auspices. En effet, au cours des deux premières semaines de janvier les records se sont enchainés, à la fois sur le front des nouvelles licornes mais aussi de levées massives » détaille Franck Sebag, associé EY en charge du secteur Fast Growing Companies Europe Middle East Inde et Afrique.

Focus sur le comparatif européen :


Sur le plan européen, le Royaume-Uni est comme chaque année sur la première place du Podium avec des levées à hauteur de 32,4 milliards (+155% vs 2020) suivi de l’Allemagne avec 16,2 milliards d’Euros (+209%). La France se place dans ce contexte en troisième position.

Source : EY France
.


Mercredi 26 Janvier 2022
Lu 392 fois



Nouveau commentaire :