Comment les jeunes gèrent leur argent pendant le confinement ?


● 89 % des 18-30 ans ont pu faire des économies depuis le début de la crise
● 79 % économisent pour réaliser des projets particuliers
● Le canal préféré des jeunes : les achats en ligne à 51 %
● 77 % avouent être à présent beaucoup plus économes
● 54 % réfléchissent davantage aux produits avant de les acheter
● 58 % consomment moins de fastfood et plus de produits frais...
● Mais 51 % se font davantage livrer de repas à domicile
● 77 % des jeunes gèrent mieux leurs comptes en analysant leurs dépenses


Le 30 novembre 2020 - Vaultia, la néo-banque 100 % française pensée par et pour les jeunes, a interrogé* plus de 1 560 Français âgés de 18 à 30 ans afin d'en savoir plus sur leur gestion financière durant cette période de crise sanitaire.

L'argent aussi est confiné

La crise sanitaire aura au moins eu un impact positif sur les finances des jeunes. En effet, plus de 89 % des 18-30 ans déclarent qu'ils ont pu faire des économies depuis le début du confinement. Dans le détail, 66 % ont mis beaucoup d'argent de côté et 23 % un peu seulement. Enfin, 11 % n'ont rien économisé du tout.

Des projets par milliers

Mettre de l'argent de côté n'est pas une fin en soi pour 79 % des moins de 30 ans. Ainsi, 44 % ont réalisé des économies pour en partie réaliser certains projets et 35 % uniquement et totalement dans ce but. Parmi tous les projets évoqués, beaucoup concernent les fêtes de fin d'année (65 %) avec notamment les achats de cadeaux (59 %) mais également des projets d'achats de véhicules (32 %) ou d'aménagements intérieurs (21 %).

Le web avant tout

Avec plus de 51 % de représentativité, les achats en ligne sont clairement le canal privilégié par les jeunes Français. En deuxième choix arrivent les grandes surfaces avec 37 % des votes, suivis des petits commerces avec 12 %.

De nouvelles habitudes

La crise sanitaire et le confinement auront aussi eu un impact sur les habitudes financières et de consommation des jeunes. Ainsi, 77 % avouent être à présent beaucoup plus économes et 54 % réfléchissent davantage aux produits avant de les acheter. Du côté alimentaire, même constat : 58 % déclarent moins consommer de fastfood et plus de produits frais mais 51 % se font davantage livrer des repas à domicile.

Confinés = comptes mieux gérés

En cette période compliquée, les 18-30 ans se retrouvent également confrontés à mieux analyser leurs dépenses. En effet, plus de 77 % des jeunes interrogés avouent que le confinement est propice à une meilleure gestion de leurs comptes bancaires et ainsi de leurs budgets.


« Cette enquête nous conforte dans les besoins qu'expriment aujourd'hui les jeunes et sur les solutions que nous avons décidé de leur apporter pour y répondre. Ainsi, pour faire face à cette crise sanitaire et à l'utilisation croissante des achats en ligne, nous avons rapidement mis en place des cartes virtuelles, de manière à sécuriser les opérations de nos utilisateurs. Celles-ci sont à usages multiples, valables 3 ans et ne coûtent que 2 €. De façon plus globale, nous proposons l'analyse de toutes les dépenses, ce qui permet à nos utilisateurs de mieux visualiser leurs différents budgets, et ainsi de mieux répartir leur argent. Une nécessité en cette période compliquée et incertaine », a conclut Noémie Nicod, Co-fondatrice et Directeur général de Moneway.

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 1 562 personnes représentatives de la population nationale française âgées entre 18 et 30 ans selon la méthode des quotas, durant la période du 17 au 24 novembre 2020. Répartition des profils : 77 % sont clients dans une banque traditionnelle et 23 % dans une néo banque. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant plus de 22 000 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

Vaultia en chiffres
Plus de 10 fonctionnalités phares gratuites
Plus de 40 000 échanges clients (En moyenne 83 conversations par jour)
Plus de 500 000 lignes de code
Plus de 150 KYC par jour
Une équipe de 20 collaborateurs

À propos de Vaultia (ex Moneway)
Lancée en janvier 2018 par Noémie Nicod, Co-fondatrice et Directeur général, Romain Vermot, Co-fondateur et Président et Benjamin Chatelain, Co-fondateur et Directeur général, Vaultia est la première néo-banque 100 % française, 100 % collaborative et 100 % évolutive. Pensés par des jeunes et pour les jeunes, ces services de paiement répondent aux attentes et aux besoins des utilisateurs de la génération Z des 18 - 25 ans. Vaultia aspire à optimiser la gestion des finances des jeunes français et à améliorer leur quotidien. Pour ce faire, la Fintech mise non seulement sur ses technologies performantes et son offre gratuite, mais aussi sur ses valeurs fondamentales qui font écho à celles de cette génération connectée, telles que l'esprit communautaire, la transparence, l'innovation et l'accessibilité. Derrière cette startup, se cache une équipe de 20 collaborateurs basés à Villers-le-Lac et pouvant travailler à 50 % en remote. En juin 2019, Vaultia réalise une levée de fonds de 1 137 000 € via des Business Angels, en Love Money et avec la Bpifrance.

Lire aussi : Néo-banques VS banques traditionnelles : Qu'en pensent les 18-30 ans ?
.

Lundi 30 Novembre 2020
Lu 578 fois

Nouveau commentaire :