Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière



Face à la crise sanitaire, les Français sont plus confiants dans leurs investissements personnels qu’en l’état de l’économie globale


  • eToro dévoile la première édition de son baromètre mesurant le point de vue des investisseurs particuliers français vis à vis de l'investissement.
  • Selon ce baromètre, les médias sont considérés par les investisseurs français comme la principale source d’information dans le cadre de recherches et de prises de décision en matière d’investissement (43%), juste devant le bouche-à-oreille (42%).
  • Quatre investisseurs français sur cinq (81%) ont davantage confiance en leurs investissements qu’en l’économie française (49%).
  • 79% des investisseurs français pensent qu'une recrudescence des cas de Covid-19 ou l'émergence d'un nouveau variant constitue un risque pour leurs investissements.

970x250


Paris, le 28 juillet 2021 - 2021 sera-t-elle une année aussi exceptionnelle que 2020 concernant la démocratisation des marchés financiers ? L’an dernier, 410.000 nouveaux actionnaires ont trouvé le chemin de la Bourse. De janvier à mars 2021, le nombre de nouveaux investisseurs n’ayant jamais passé d’ordre de Bourse jusqu’ici, s’est élevé à 70.000.

Selon le baromètre lancé par la plateforme d'investissement multi-actifs eToro, les médias représentent la manière la plus courante pour s’informer en matière d’investissement (43%), juste devant les recommandations personnelles (42%). L’accès à l’information, tout comme l’échange d’information sont donc très importants pour les investisseurs français avant de prendre leurs décisions d’investissement, expliquant notamment l’émergence de l’investissement social et de l’échange entre communautés en matière d’investissement

Avant d’investir, la compréhension des activités stratégiques de l’entreprise constitue le facteur de décision le plus important pour les investisseurs français (28%), devant celle des objectifs de l'entreprise (21%) et le versement des dividendes aux actionnaires (20%). Les investisseurs français sont donc soucieux de s’informer pour comprendre les activités et les objectifs d’une entreprise, avant d’y investir leur capital. Les secteurs d’investissement préférés des Français sont le secteur des nouvelles technologies (37%) et de la santé (33%), démontrant un lien important entre l’investissement des Français et l’actualité, profondément marquée par la pandémie, qui a particulièrement propulsé les secteurs des nouvelles technologies et de la santé.

Les Français, plus confiants dans leurs investissements personnels qu’en l’état de l’économie globale


Le baromètre d’eToro montre qu’un certain pessimisme français sur l’état de l'économie demeure. Alors que seulement 49% des Français ont confiance dans l'économie française, 81% des Français ont confiance en leurs investissements. L’état de l’économie mondiale ainsi que l’état de l’économie française apparaissent même respectivement pour 37% et 32% des investisseurs français comme le principal risque externe pour leurs investissements. De même, ils sont nettement plus nombreux à penser que l’économie française va se dégrader (44%) plutôt que leurs investissements (16%).

Malgré cette confiance dans leurs investissements, les investisseurs français restent prudents puisque moins de la moitié (41%) pense que leurs investissements vont s'améliorer au cours des 12 prochains mois et seuls 20% d'entre eux prévoient d'investir davantage au cours des 12 prochains mois.

En effet, presque la moitié (48%) des répondants estime que les marchés sont dans une bulle. Chez les plus jeunes, pourtant réputés pour investir davantage que leurs aînés, la proportion est d’autant plus grande puisque 53% des personnes âgées de 18 à 34 ans sont de cet avis, tandis que seulement 41% des personnes âgées de 55 ans et plus partagent cette opinion.

Les Français, inquiets de l’évolution du contexte sanitaire pour leur investissements


Toujours selon le baromètre d'eToro, du point de vue des investisseurs particuliers, la crise sanitaire ne semble pas encore révolue, et inquiète toujours. À titre d’exemple, l’émergence du nouveau variant Delta interroge non seulement sur son impact sur les modes de vie des Français mais aussi sur leurs investissements.

Pour preuve, plus de 4 Français sur 5 (79%) considèrent que l’augmentation de cas de Covid dûe à l’apparition d’un variant représente un risque pour leurs investissements. Alors qu’en 2020 la crise sanitaire fut difficile financièrement pour beaucoup d’entreprises, la peur de l’impact d’une quatrième vague sur l'investissement financier semble donc compréhensible.

Le variant n’est pas le seul facteur lié au Covid-19 qui inquiète les investisseurs. En cette période de relance économique, 69% des Français pensent que la fin des aides gouvernementales aux entreprises et aux particuliers constitue un risque. Ce point de vue est plus répandu chez les jeunes investisseurs, et atteint 73% chez ceux qui ont entre 230 000 et 110 000€ d'investissements.

Dans l’ensemble, malgré les progrès de la campagne de vaccination, la situation sanitaire et économique continue d’être un facteur clé dans la vie quotidienne des Français. Cette dernière influence toujours autant des pans entiers de notre société, dont les investissements financiers. Les Français en sont conscients, et restent prudents par rapport aux différentes évolutions (sanitaires, législatives, économiques) de la situation.

Face à une période très mouvementée sur les marchés financiers depuis le début de la pandémie, les investisseurs français semblent d’autant plus prudents quant à leur investissements, ce qui explique aussi l’importance de la compréhension des enjeux financiers“ commente Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse des marchés chez eToro.

Méthodologie


L’étude a été menée par Opinium auprès de 6 000 investisseurs particuliers, dont 500 dans chacun des pays suivants : Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne, France, Italie, Espagne, Pays-Bas, Danemark, Australie, Pologne, Roumanie et République tchèque. Le travail sur le terrain a été effectué du 28 juin au 21 juillet 2021. L'enquête a été réalisée en ligne. Les investisseurs particuliers étaient définis comme étant autogérés ou conseillés et devaient détenir au moins un produit d'investissement parmi des actions, des obligations, des fonds, un compte d’épargne individuel (ISA) ou équivalent, et n'avaient pas besoin d'être des utilisateurs d'eToro.

970x250


À propos d’eToro
eToro a été fondé en 2007 dans le but d’ouvrir les marchés internationaux à tous ceux qui souhaitent investir simplement et en toute transparence. eToro offre aux particuliers la possibilité d’investir en leur donnant accès à une multitude d’actifs financiers, allant des actions aux matières premières en passant par les crypto-actifs. La communauté d’eToro compte plus de 20 millions de membres enregistrés qui partagent leurs stratégies d’investissement et sont libres de suivre les meilleurs d’entre eux. La plateforme eToro permet aux investisseurs d’acheter, de conserver et de vendre des actifs, de suivre la performance de leur portefeuille en temps réel et d’effectuer des transactions très simplement et quand ils le souhaitent.

Mentions légales
eToro est régulé en Europe par la Cyprus Securities and Exchange Commission et régulé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority et par la Australian Securities and Investments Commission en Australie.

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de rapide perte d'argent en raison de l'effet de levier. 67 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Il est nécessaire de se demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Cette communication est uniquement destinée à l'information et à l'éducation et ne doit pas être considérée comme un conseil d'investissement, une recommandation personnelle, une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente de tout instrument financier. Ce matériel a été préparé sans tenir compte des stratégies d'investissement ou de la situation financière d'un destinataire particulier, et n'a pas été préparé conformément aux exigences légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche indépendante. Toute référence à la performance passée ou future d'un instrument financier, d'un indice ou d'un produit d'investissement conditionné n'est pas, et ne doit pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication


Vendredi 30 Juillet 2021
Lu 523 fois



Nouveau commentaire :