Gains en Bitcoin - Quel pays a le plus profité du boom de 2020 ?


Comme vous le savez, 2020 a été une année importante pour le Bitcoin, car un afflux de dollars investis par des institutions a propulsé l'actif vers de nouveaux sommets historiques. Mais qui a le plus profité de cette envolée des prix ? L'analyse géographique des cryptomonnaies étant difficile en raison de la nature décentralisée de la technologie, il est impossible de savoir avec certitude où se trouvent les parties d'une transaction individuelle. Cependant, Chainalysis, la société d'analyse de la blockchain, peut fournir une bonne estimation en utilisant les données de transaction des services qu'elle suit.

« La France se place dans le Top 10 des pays ayant réalisé le plus de gains en Bitcoin en 2020, explique Duncan Hoffman, Directeur Général EMEA chez Chainalysis. Cette tendance montre bien que les cryptomonnaies deviennent de plus en plus courantes et que les premiers utilisateurs récoltent déjà des profits importants. Dans ce contexte, les institutions financières comprennent bien qu’elles ne peuvent plus se permettre de rester sur la touche alors que leurs clients réclament déjà des mesures sécurisées pour cette catégorie d'actifs qui a été l'une des plus performantes au cours de la dernière décennie - et ce malgré la crise sanitaire mondiale. »

Une analyse plus approfondie des gains en Bitcoins par pays est disponible ici.

Voici quelques résultats utiles susceptibles de vous intéresser :

La France : Le pays se classe septième en termes de gains en Bitcoins en 2020 avec 649 millions de dollars de gains. Néanmoins, la France se place sixième sur les bénéfices non réalisés - c'est-à-dire les gains que les résidents ont “en théorie” mais qu'ils n'ont pas encore réalisés via la vente de leurs crypto-monnaies - avec 1,3 milliard de dollars.

Le pays qui domine : Les investisseurs américains ont collectivement réalisé plus de 4 milliards de dollars en profits Bitcoin en 2020, soit plus de 3 fois plus que le deuxième du classement, la Chine. Cela peut sembler surprenant étant donné que la Chine a historiquement, et de loin, le plus grand volume de transactions brutes en cryptomonnaies. Néanmoins, comme nous l'avons analysé précédemment, les échanges avec les États-Unis ont connu d'énormes afflux en 2020 qui semblent avoir été réalisés vers la fin de l'année, ce qui explique probablement les gains importants du pays.

Ce qui ressort le plus : le nombre de pays qui semblent faire mieux en matière d'investissement dans le bitcoin par rapport à leur classement dans les métriques économiques traditionnelles. Le Vietnam en est le parfait exemple. Alors que le Vietnam a connu une croissance économique extraordinaire au cours des 20 dernières années, ramenant son taux de pauvreté de plus de 70 % à moins de 6 % depuis 2002, le pays se classe au 53e rang pour son PIB, soit 262 milliards de dollars, et est classé par la Banque mondiale dans la catégorie des pays à revenu moyen inférieur. Cependant, le Vietnam a un niveau élevé d'adoption des cryptomonnaies au niveau local, se classant au dixième rang de notre Global Crypto Adoption Index.

Les pays qui suivent le schéma inverse : Avec plus d'un milliard de citoyens, l'Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde, et possède la cinquième plus grande économie avec un PIB de 2,9 trillions de dollars. Cependant, le pays se classe étonnamment au 18e rang en termes de profits d'investissement en Bitcoins, avec 241 millions de dollars. Cela peut s'expliquer par le fait que le gouvernement indien a toujours été hostile aux cryptomonnaies.

Lire aussi : Connaissons-nous un « hiver cryptographique » ? « Je n’en suis pas certain, mais je ne crois pas »


Mardi 8 Juin 2021
Lu 227 fois

Nouveau commentaire :