La blockchain dans la finance : que comprendre ?

Par Karl Toussaint du Wast, cofondateur de Netinvestissement


La blockchain dans la finance : que comprendre ?
Imaginez un instant un gigantesque livre, le plus gros livre du monde, dans lequel serait archivé l’intégralité de tous les échanges, de toutes les transactions, de tous les achats et de toutes les ventes de tous types d’actifs, de choses, de biens ou de services que vous puissiez imaginer et que tout le monde pourrait avoir chez lui. Imaginez qu’à chaque nouvelle transaction, chaque exemplaire du livre soit automatiquement mis à jour et qu’il suffirait de l’ouvrir (gratuitement cela va de soi) pour y consulter librement et gratuitement toutes ces transactions.

Imaginez que ce livre soit non modifiable (sauf pour y rajouter des informations), qu’il résiste aux incendies et aux dégâts des eaux et que tout ce qui y est archivé ne peut être ni effacé, ni falsifié ni volé.

Imaginez enfin que ce livre ne soit plus matériel mais numérique. C’est la blockchain.

Alors évidemment c’est une définition simple et imagée, mais j’espère qu’elle vous aidera à mieux comprendre et surtout à mieux prendre la mesure de ce que la blockchain représente. C’est aussi révolutionnaire que l’arrivée des cartes bancaires ou plus récemment d’internet (le world wide web).

Pour se donner toutes les chances de bien comprendre comment fonctionne la blockchain et en quoi elle va révolutionner votre quotidien et votre propre façon de voir les choses, le meilleur d’appréhender le sujet est d’être ouvert(e), très ouvert(e) même. Ouvrez vos chakras, ne mettez pas de barrière, délimitez vos croyances, rangez vos peurs et vos craintes l’espace d’un instant, le temps de lire ces quelques mots par exemple.

Une fois qu’on a compris ce qu’était la blockchain, la prochaine question qui nous vient à l’esprit c’est : A quoi ça sert concrètement et en quoi cela va changer radicalement mon quotidien.

Ici, nous allons voir en quoi la blockchain va bouleverser la finance et que doit-on en comprendre ?

Pour le moment et depuis longtemps, ce sont nos banques qui nous apportaient la sécurité de nos transactions et c’est notamment pour cette raison qu’elles étaient payées. Lorsque vous effectuez un paiement à une société ou un virement à un ami, les banques nous assuraient la transaction.

Avec la blockchain, la transaction est inscrite, est visible par tous et ne pourra donc jamais être remise en question. Cela signifie donc entre autres que les échanges, les transactions, les achats ou les ventes peuvent donc se faire directement et instantanément sans qu’il soit possible de remettre en question la transaction et ce en direct entre les deux parties.

La technologie blockchain fait tomber les contraintes inhérentes au change de devises. Les cryptomonnaies sont, par essence, internationale, sans frontières, sans barrières. Ainsi, quel que soit la pays dans lequel vous vous rendrez, il n’y aura plus de « monnaie du pays ». avec la blockchain, vous pourrez payer partout dans le monde, directement et très simplement en bitcoin par exemple.

Pour donner un exemple concret, le cadastre immobilier par exemple (que l’on paye entre autres dans nos frais de notaire) archivait et apportait la preuve indiscutable du détenteur de la propriété d’un bien. Demain, l’archivage et la preuve sera sur la blockchain. Plus besoin de solliciter les services du cadastre ou de votre notaire pour retrouver votre titre de propriété si vous l’aviez égaré. En quelques clics vous pourrez le récupérer sur la blockchain.

Autre révolution à venir pour la finance sur la blockchain : c’est le principe de tokenisation qui permet de convertir digitalement n’importe quel actif qu’il soit tangible ou financier et ainsi de l’échanger de gré à gré sans avoir à passer par des intermédiaires. Vos titres, vos actions, vos placements pourront s’échanger directement entre particuliers ou entre sociétés sans avoir besoin de passer par un tiers de confiance qui jusqu’ici apportait la sécurisation de la transaction.

A terme les devises fiduciaires telles que nous les connaissons auront certainement disparues et auront été remplacées par des coins, ce que l’on appelle aujourd’hui les cryptomonnaies. Ces cryptomonnaies donc sera divisible en coin, ou en token au même titre qu’on a des pièces et des centimes. Cette digitalisation de la monnaie va permettra à la fois de considérablement accélérer, fluidifier et simplifier les transactions mais également va permettre de diviser ce qui jusqu’ci ne l’était pas, ou devrais je dire difficilement.

Au même titre que nous n’aurons plus besoin des banques pour nous assurer une transaction, la blockchain nous permet déjà de nous prêter de l’argent entre particuliers (pier to pier). Pour faire simple, on fait nos affaires en direct, sans frais ni intermédiaires.

Au même titre qu’internet a bouleversé le monde et que l’augmentation permanente de la vitesse du débit (3G, 4G, fibre, 5G etc) a considérablement accéléré le rythme du monde, la blockchain n’est que la suite logique de l’évolution du monde.

Alors évidemment, au même titre que sur internet il y a le meilleur et le pire, la blockchain apportera son lot de progrès et de facilitation mais forcément avec ça également des dérives.

Nous ne sommes encore qu’à l’aube de cette extraordinaire révolution, c’est pour cela qu’il est temps de s’y intéresser pour de bon pour s’y préparer afin de ne pas la subir.

A propos de Netinvestissement
Netinvestissement est la première marketplace de solutions d’investissement en France. Créée par Stéphane van Huffel et Karl Toussaint du Wast en 2006 à Bordeaux, l’entreprise ouvre rapidement ses antennes à Paris et Marseille. La PME vise à « dépoussiérer » le métier de conseiller en gestion de patrimoine pour répondre à une demande croissante des clients qui se tournent de plus en plus vers Internet comme source d’information et de conseil. Proposant la plus grande offre de produits de placements, Netinvestissement vulgarise le discours financier afin de le rendre accessible au plus grand nombre. Avec 60% de croissance annuelle depuis quatre ans, l’entreprise accompagne déjà des milliers de clients dans toute la France.


Mardi 8 Juin 2021
Lu 263 fois

Nouveau commentaire :