Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière

728x90 FR


Le nouveau plan d’épargne "avenir climat" en faveur de la transition écologique


Le nouveau plan d’épargne "avenir climat" en faveur de la transition écologique
Le gouvernement a présenté un nouveau plan d'épargne : "Avenir Climat". L'initiative du gouvernement français d'introduire ce plan d'épargne Avenir Climat (PEAC) répond à une double nécessité : stimuler l'épargne des jeunes tout en finançant la transition écologique. Découvrons ce nouveau produit et s’il est intéressant pour les jeunes épargnants.

Pourquoi créer un nouveau plan d'épargne ?

Ce plan d’épargne innovant, qui sera lancé le 1er juillet 2024, vise à rediriger l'épargne vers des investissements verts. Selon les statistiques de l’INSEE, l'épargne des ménages français est en augmentation au premier trimestre 2024, avec un taux d’épargne à 17,6 %, contre 17,4 % au trimestre précédent. Le PEAC offre donc une opportunité unique de canaliser cette épargne croissante vers des projets soutenant la transition écologique.

Le PEAC se distingue par son approche ciblée sur la jeunesse, encourageant les moins de 21 ans à investir dans leur avenir tout en contribuant à des initiatives environnementales. Avec l'engagement croissant des jeunes pour l'écologie, ce plan répond à leur désir d'impact positif. Dans une étude réalisée par l’AMF, 58 % des moins de 35 ans pensent que les placements durables sont intéressants. Les jeunes Français se disent donc prêts à modifier leur épargne pour des raisons écologiques, ce qui témoigne de l'alignement du PEAC avec les valeurs de la nouvelle génération.

Comment fonctionne le Plan d'épargne Avenir Climat ?

Le PEAC est un compte d'épargne vert qui offre une flexibilité et une rémunération potentiellement plus attrayante que les livrets traditionnels. Contrairement au Livret A, dont le taux est fixé à 3 % jusqu'en 2025, le PEAC base sa rémunération sur les performances des fonds éco-responsables. À proprement parler, il est donc plus proche d'un compte-titres, avec un compte en espèces associé, que d'un livret d'épargne classique. (source : le site de Selexium)

Les fonds sont sélectionnés selon des critères stricts, labellisés ISR ou Greenfin ; la gestion du PEAC est conçue pour minimiser les risques, avec une obligation d'investir 70 % de l'épargne dans des actifs à faible risque au moins deux ans avant la liquidation prévue. Cette stratégie prudente est conforme à l'indice synthétique de risque (SRRI) qui doit être inférieur ou égal à 2 sur une échelle de 7. Cette approche sécuritaire est essentielle car, bien que le marché des placements verts soit en pleine expansion, il reste sujet aux fluctuations du marché.

Quelles sont les conditions de détention ?

Pour souscrire au PEAC, les conditions sont clairement définies : il faut être âgé de moins de 21 ans, ou être étudiant de moins de 25 ans rattaché au foyer fiscal des parents. Le plafond de ce livret vert est fixé à 22 950 €, aligné sur celui du Livret A, permettant ainsi une épargne conséquente tout en bénéficiant d'une fiscalité avantageuse. Les gains nets, lors du retrait des titres ou de la liquidité, ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu, ce qui renforce son attractivité. Le PEAC présente également une durée de vie prédéfinie, avec une clôture automatique par la banque à l'âge de 30 ans du titulaire.



Lundi 24 Juin 2024