Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière


Passée par le FMI et JP Morgan, Vanessa Le Leslé rejoint Lydia en tant que Chief Risk Officer


Passée par le FMI et JP Morgan, Vanessa Le Leslé rejoint Lydia en tant que Chief Risk Officer
Avec ce recrutement clé, l’application de services financiers se dote d’une experte en conformité réglementaire et gestion des risques dans le secteur bancaire pour permettre à Lydia de devenir une banque.

Lancée en 2013 et devenue l’application de gestion d’argent de 7 millions d’utilisateurs, Lydia souhaite renforcer son expertise sur le secteur bancaire. Aux côtés des co-fondateurs, Cyril Chiche et Antoine Porte, Vanessa Le Leslé aura pour mission de poursuivre la mue de la fintech tricolore en banque.

Accélérer la dimension bancaire de Lydia


Avec plus de 25 ans d’expérience dans le secteur bancaire et la gestion des risques, Vanessa Le Leslé est reconnue comme une experte. Diplômée de Sciences Po Paris, section Affaires Publiques, et de la prestigieuse London School of Economics, elle débute sa carrière en 1995 à l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, en tant que superviseur bancaire.

Après des expériences au sein de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de Crédit Suisse, et de Natixis, elle intègre le FMI en 2009 en tant que Senior Financial Sector Expert et travaille sur les réformes réglementaires pour consolider le secteur financier européen après la crise financière de 2008. En 2014, elle rejoint J.P. Morgan en tant que Managing Director, et prend la direction des affaires réglementaires pour la zone Asie-Pacifique. Elle intègre l’équipe de direction de Lydia en tant que Chief Risk Officer en juillet 2022.

Au sein de la licorne tricolore, elle aura pour mission de garantir la conformité réglementaire, d’évaluer les risques et d’assurer leur gestion, ainsi que de piloter les fonctions Risque et Contrôle Interne avec les plus hauts standards bancaires européens comme étalon.

A propos de Lydia
Lydia est la « super-app » financière française, utilisée par plus de 7 millions d’utilisateurs, dont un tiers des 25-39 ans français. Au travers d’une expérience particulièrement intuitive, elle propose tous les services essentiels à la gestion de son argent : comptes, paiements, crédits et investissement. Lancée en 2013 par Antoine Porte et Cyril Chiche, la fintech tricolore basée à Paris a levé 225 M€ auprès d'investisseurs internationaux tels que Accel, Tencent, XAnge, New Alpha, Groupe Duval et Founders Future, et compte plus de 150 collaborateurs. Membre du classement Next40 des 40 premières entreprises technologiques françaises, Lydia est aussi membre fondateur de l’association France Fintech.


Jeudi 17 Novembre 2022
Lu 361 fois



Nouveau commentaire :