iBanFirst accélère sa R&D avec l’ouverture d’un nouveau centre en Tunisie

iBanFirst a choisi Tunis pour implanter son nouveau centre de R&D après Dijon et Paris


Paris, le 21 juillet 2020 - iBanFirst, acteur international des services financiers, a choisi Tunis pour implanter son nouveau centre de R&D après Dijon et Paris. Ce pays regorge de talents très compétents en ingénierie, issus d’écoles supérieures à la renommée internationale. Dans un contexte de pénurie, liée à une forte demande pour les solutions digitales, la Tunisie se révèle un choix judicieux pour dénicher ces profils très prisés qui permettront à iBanFirst d’atteindre ses objectifs ambitieux en matière de R&D. Cette ouverture s’accompagne d’un plan de recrutement en France et en Tunisie, avec 45 embauches supplémentaires en 2020.

Un site stratégique pour le développement d’iBanFirst

La décision d’iBanFirst de localiser une partie de son activité en Tunisie s’est rapidement imposée, alors qu’il est de plus en plus difficile en France de recruter des profils tech de haut niveau. Ce pays est également très vite apparu comme une évidence du fait, notamment, de la proximité géographique, culturelle, linguistique entre ces deux pays. Un choix jugé pertinent par Oualid Abderrazek, Chief Product Officer chez iBanFirst, qui a lui-même suivi en Tunisie un cursus d’ingénierie au sein de l’Ecole Polytechnique, avant d’intégrer l’École des Mines de Paris.

« La Tunisie représente un fabuleux vivier de talents dans lequel nous allons pouvoir puiser les ressources qui nous manquent aujourd’hui pour accélérer le développement de notre produit. Le fait que nous soyons sur le même fuseau horaire a également été un critère de choix déterminant, afin que la collaboration entre les équipes en France et celles en Tunisie soit la plus fluide et la plus efficace possible », souligne Oualid Abderrazek.

Si l’ouverture du nouveau centre, initialement prévu en mars, a pris un peu de retard à cause de la crise de la Covid-19, plusieurs recrutements ont déjà été confirmés sur la vingtaine prévue en Tunisie d’ici la fin de l’année.

Accompagner une croissance à 3 chiffres

iBanFirst compte aujourd’hui plus de 4 000 clients sur sa plate-forme dédiée aux transactions multidevises : un nombre en constante progression depuis sa création en 2013. Il faut dire que l’entreprise s’inscrit dans un contexte de transformation profonde des services de paiement pour les PME et ETI, pour lesquels les besoins en matière de rapidité, de transparence, d’expertise et de sécurité sont de plus en plus prégnants. Ainsi, en mars 2020, la croissance annuelle d’iBanFirst était de 180 % et, entre 2016 et 2020, ses effectifs sont passés de 16 à 180 collaborateurs.

Aujourd’hui, la fintech veut aller plus loin pour offrir de nouveaux services de paiement aux entreprises encore plus pertinents et performants. L’ouverture d’un 3e centre de R&D en Tunisie répond pleinement à cet objectif.

L’entreprise travaille actuellement sur différents scénarios et développe de nouvelles fonctionnalités pour son propre système de core banking. Cette infrastructure de paiement permet de tenir les comptes des clients et d’exécuter les opérations financières en se connectant aux réseaux de paiements internationaux et locaux ainsi qu’aux partenaires bancaires. Ce système, marque de fabrique d’iBanFirst, est en constante évolution et permet de développer les meilleurs produits financiers en s’adaptant aux exigences des nouvelles normes.

« Notre objectif chez iBanFirst a toujours été de capitaliser sur notre expertise pour développer notre produit et répondre aux besoins de nos clients. Afin d’accélérer cette stratégie produit ambitieuse, nous avons établi un plan de recrutement de 45 talents produit, UI/UX, Tech et QA en 2020, aussi bien à Dijon, Paris et Tunis », souligne Oualid Abderrazek.

Pendant le confinement, iBanFirst a poursuivi son recrutement et a déjà accueilli une dizaine de nouveaux talents depuis le début de l’année.

À propos d’iBanFirst
iBanFirst est un acteur international des services financiers offrant des solutions au-delà des frontières bancaires. iBanFirst fournit une plateforme dédiée aux transactions multidevises. Proposant une alternative à l’offre traditionnelle des banques, iBanFirst apporte une expérience de paiement et un ensemble de services financiers répondant aux besoins opérationnels quotidiens des PME et des ETI. Grâce à iBanFirst, les équipes financières peuvent payer et recevoir des paiements, quelle que soit la devise, couvrir leurs risques de change et financer leur développement international. Créée à Paris en 2013, iBanFirst est une entreprise française réglementée par la Banque Nationale de Belgique en tant qu’établissement de paiement habilité à exercer dans toute l’Union européenne. Elle sert aujourd’hui plus de 4 000 clients dans toute l’Europe. Membre du réseau SWIFT et homologuée SEPA, iBanFirst dispose des licences PSIC et PSIP en vertu de la DSP2. Elle a levé plus de 46 millions d’euros auprès de fonds de capital-risque, dont Elaia, BPI Large Venture, Serena et Breega et de business angels dont Xavier Niel. iBanFirst compte désormais 180 employés.

Jeudi 23 Juillet 2020
Lu 261 fois

Nouveau commentaire :