DataDome lève 2,5 millions d’euros auprès d’ISAI et de 50 Partners


Paris, le 01 février 2018 - DataDome, éditeur du logiciel Saas de cybersécurité protégeant les sites web contre le trafic des robots, lève 2,5 millions d’euros auprès d’ISAI et de 50Partners. Cette seconde levée, après celle de décembre 2016 d’un montant de 1 million d’euros, va permettre à l’entreprise de renforcer son implantation sur le marché européen, de préparer son expansion en direction des marchés américain et asiatique et de développer son offre de monétisation de données.

DataDome, éditeur Saas de cybersécurité, annonce une nouvelle levée de fonds de 2,5 millions d’euros auprès d’ISAI et de 50 Partners Capital, avec le soutien renouvelé de ses principaux Business Angels.

Fondée en 2015 par Fabien Grenier et Benjamin Fabre, DataDome protège les sites web et API contre le trafic robot à la source des principales menaces pesant sur la sécurité des activités en ligne : vol de contenu, usurpation de comptes, fraude marketing et « denial of service ». En deux ans, DataDome a convaincu des clients et des partenaires prestigieux comme PriceMinister, PagesJaunes, BlaBlacar, le Parisien et Amazon Web Services.

En décembre 2016, l’entreprise avait réalisé une première levée de fonds de 1 million d’euros auprès de Business Angels, entrepreneurs talentueux, spécialistes technologiques et SaaS.

Cette nouvelle levée de fonds va permettre à DataDome de poursuivre ses efforts de R&D et de développer ses forces commerciales et marketing. Objectif : la signature de grandes références du e-commerce, de plateformes de petites annonces et de médias en Europe. La stratégie internationale sera soutenue par le développement de l’offre de monétisation de la donnée. En redonnant aux éditeurs le contrôle de leurs données, DataDome leur permet d’en organiser le partage et la distribution à leurs conditions. Résultat : un renforcement de la valorisation de ces actifs stratégiques, rendu possible grâce aux outils et à l’accompagnement de DataDome.

Les fuites de données qui ont émaillé l’actualité ces derniers mois (Yahoo, Equifax, Uber…) illustrent l’enjeu majeur qu’est devenue la protection des données personnelles et des échanges sur le web. Avec des dizaines de milliers de sites web et d’API qui recueillent, hébergent et transmettent à chaque instant des milliards de données, DataDome évolue sur un marché de dimension mondiale et à très fort potentiel, comme en témoigne notre croissance. Cette levée de fonds va non seulement nous permettre d’acquérir une dimension européenne mais aussi d’accompagner nos clients dans leurs efforts pour valoriser au mieux les données et contenus qu’ils produisent”, déclare Fabien Grenier, cofondateur et CEO de DataDome.

En 2017, DataDome a déployé sa technologie sur onze datacenters pour rester au plus près de ses clients. Cela nous permet d’identifier en temps réel le trafic robot sur les sites web et les API, où qu’ils soient hébergés dans le monde. Avec cette levée de fonds, nous allons poursuivre et intensifier notre effort de R&D et garder toujours un temps d’avance sur l’évolution des menaces, notamment celles liées aux attaques depuis les botnets”, souligne Benjamin Fabre, cofondateur et CTO de DataDome.

Jean-David Chamboredon, Président-Exécutif du fonds ISAI, fait son entrée au conseil d’administration aux côtés des fondateurs, de Francis Nappez (Blablacar) et Sébastien Lucas (Oxalide) : “50% du trafic web est dorénavant généré par des robots. Certains robots sont méchants, d’autres amis et d’autres, une fois identifiés, peuvent devenir des partenaires. Combinant technicité et vision business, DataDome apporte aux éditeurs, au sens large, une façon nouvelle et pertinente pour à la fois sécuriser et monétiser ce trafic. Cette solution peut légitimement avoir une ambition mondiale et nous sommes ravis d’accompagner la société dans son internationalisation. »

Jérôme Masurel, CEO de 50 Partners,confirme : “Depuis 2 ans que 50 Partners soutient DataDome nous avons pu constater la formidable capacité d’exécution de l’équipe, le développement de la technologie DataDome et l'intérêt croissant du marché pour ces solutions de protection. Nous renouvelons donc notre soutien avec enthousiasme et continuerons d’apporter toutes les ressources possibles au développement du projet.”

Téléchargez le communiqué original :
Notez

le Jeudi 1 Février 2018 à 13:27 | Lu 376 fois

Nouveau commentaire :