Planet-Fintech
L'actualité des sociétés qui disruptent l'industrie financière


Depuis le début de l’année, la Fast Fashion s’affirme comme le nouveau moteur du secteur de la mode en France comme en Europe

Etude N26 - Les tendances Fashion 2022


Depuis le début de l’année, la Fast Fashion s’affirme comme le nouveau moteur du secteur de la mode en France comme en Europe
  • N26 a étudié les dépenses anonymisées de 220 000 clients Français, 300 000 Allemands, 120 000 Italiens et 70 000 Espagnols entre janvier 2021 à juin 2022 concernant leurs achats mode.

  • Entre le premier semestre 2021 et 2022, les achats mode des clients N26 en France ont augmenté de 6,6 %. Cette croissance est portée par le segment de la Fast Fashion, en croissance de 22 % sur la même période quand le luxe ou le sportwear ne croient que de 5 % et que la seconde main stagne quant à elle.

  • Cette tendance se retrouve dans le top 10 des marchands plébiscités par les clients N26 France : Seuls Vinted (3ème) et Nike (5ème) ne sont pas issues de la Fast Fashion. Zara et Zalando devance Vinted sur le podium tricolore.



Paris, le 4 octobre 2022 - Au lendemain d’une nouvelle Fashion Week parisienne, le secteur de la mode retrouve des couleurs en France, après la crise provoquée par la pandémie en 2020 et 2021. Cette reprise pour le secteur est le fruit de la forte dynamique de la “fast fashion” - ou mode éphémère - dont la croissance est 4 à 5 fois plus forte que les autres segments (sportswear, luxe et seconde main) si l’on compare les premiers semestres 2021 et 2022. Sur cette période, cette forte croissance est portée uniquement par l’augmentation des volumes d’achats puisque le panier moyen, lui, reste stable, à environ 55 € par transaction.

La Fast Fashion ou mode éphémère, nouveau moteur du secteur


L’analyse de la banque en ligne N26 montre qu’entre les premiers semestres 2021 et 2022, les achats mode de quelques 220 000 clients en France ont augmenté de 6,6 %. Cette croissance est portée par le segment de la Fast Fashion en croissance de 22 % sur la même période quand le luxe ou le sportwear ne sont qu’à 5 % et que la seconde main stagne. Logiquement la croissance du secteur n’est pas le fruit d’une augmentation des paniers d’achats moyen mais de la fréquence des achats comme l’incite la logique de la mode éphémère. Entre janvier 2021 et janvier 2022, le panier moyen d’achats des clients est resté proche des 55 euros par transaction. Si toutes les générations de clients chez N26 sont proches de ce panier d’achat par transaction, on observe que les hommes ont un panier moyen supérieur (67€), quand c’est l’inverse pour les femmes (47€).

Zara, Zalando, Shein : La Fast Fashion s’impose en ligne comme en magasin


L'étude N26 analyse aussi les données de ses clients pour voir quels sont les marchands plébiscités. En France, comme en Espagne ou en Italie, c’est Zara qui arrive en tête avec un volume de transactions de plus de 21,5 millions d’euros sur la période analysée. Vinted - seule marque de seconde main du Top 10 - réussit à se faire une place sur le podium, complété par Zalando (15 millions d’euros de transactions environ chacun).

Vinted est même en tête si l’on regarde le nombre de transactions effectuées mais avec un panier moyen trois fois inférieur à celui de Zara (23€ contre 64€), il reste loin derrière la marque ibérique. On retrouve ensuite dans l’ordre pour ce classement : Shein, Nike, Primark, Asos, Bershka, Uniqlo, H&M. A noter que si l’on regarde les paniers d’achats moyens, c’est la marque à la virgule qui domine, étant la seule à dépasser les 80€.

Enfin, les marques 100 % e-commerce prennent l’avantage sur les marques plus traditionnelles, en témoignent les places de Uniqlo et H&M, reléguées derrières les plus grands sites d’achat de Fast Fashion en ligne.

La Fast Fashion : une tendance similaire dans toute l’Europe


N26 étant une banque européenne, son étude sur la consommation mode de plus de 700 000 consommateurs allemands, espagnols, français ou italiens permet aussi de voir que ces sociétés suivent les mêmes tendances.

En Italie, en Espagne ou en Allemagne, les top 3 des marchands sont 100 % Fast Fashion : Zalando devant Zara et Shein pour l’Italie; Zara suivi de Zalando et Primark en Espagne et Zara, H&M et Uniqlo dans cet ordre, outre-Rhin.

Seule l’Allemagne dénote de ses principaux voisins européens. Des 4 marchés étudiés, c’est le seul où aucune marque de seconde main n’apparaît dans le top 10 et le seul où le podium est l’apanage uniquement de marques traditionnelles.



À propos de N26
N26 construit la première banque globale que le monde aime utiliser. Lancée en 2015, elle a été fondée par Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal. N26 compte aujourd’hui plus de 8 millions de clients, dans 24 marchés, dont plus de 2 500 000 en France. Plus de 1 500 employés travaillent ensemble depuis 9 villes : Amsterdam, Belgrade, Berlin, Barcelone, Madrid, Milan, Paris, Vienne, et São Paulo pour réinventer l’expérience bancaire afin de l’adapter aux modes de vie de plus en plus connectés des utilisateurs. Les services de N26 sont disponibles sur Android, iOS et depuis son application web. L’objectif : repenser la banque du 21ème siècle pour la rendre simple, rapide et moderne. Grâce à une licence bancaire européenne, à des technologies de pointe et à l’absence de succursales bancaires, N26 façonne dès aujourd’hui la banque de demain. N26 a levé près de 800 millions de dollars auprès d’investisseurs reconnus comme Insight Venture Partners, GIC, Tencent, Allianz X, Valar Ventures, le fonds de Peter Thiel, Horizons Ventures appartenant à Li Ka-Shing, Earlybird Ventures, Battery Ventures, mais aussi auprès des membres de l’équipe de management de Zalando et Redalpine Ventures. N26 est actuellement présente dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.


Mardi 4 Octobre 2022
Lu 409 fois



Nouveau commentaire :