Deux étudiants de SKEMA créent une appli pour supprimer les tickets de caisse


L'équipe Check : Bryan Epitiya et Ibrahim Benouna (à droite sur la photo) étudiants à SKEMA sur le campus de Sophia  avec leurs associés Robin Dijoux et Thibault Garrot, élèves ingénieurs à Polytech Nice Sophia.
L'équipe Check : Bryan Epitiya et Ibrahim Benouna (à droite sur la photo) étudiants à SKEMA sur le campus de Sophia avec leurs associés Robin Dijoux et Thibault Garrot, élèves ingénieurs à Polytech Nice Sophia.
Sophia Antipolis, 30 juin 2021 - Bryan Elpitiya et Ibrahim Benouna sont étudiants à SKEMA, sur le campus de Sophia Antipolis. Ils ont mis au point « CHECK », une appli qui permet de dématérialiser les tickets de caisse. Grâce à leur projet, ils ont remporté le Challenge « Jeunes Pousses » de Telecom Valley. Une première victoire qui leur permet d'intégrer le Supralog Lab's et de professionnaliser leur idée.

Que vous les retrouviez chiffonnés ou en boule au fond de vos poches, les tickets de caisse terminent bien souvent leur course au fond d'une poubelle ou dans le filtre du lave-linge. Ce qui peut paraître peu pratique quand il s'agit de les retrouver. Pour solutionner ce problème et diminuer l'empreinte carbone des entreprises, Bryan Elpitiya et Ibrahim Benouna ont trouvé la parade : l'application CHECK.

Des étudiants aux parcours différents


Grâce à CHECK, plus question de papier, les tickets de caisse seront stockés en ligne. Pour parvenir à cet objectif, les créateurs mettent à profit leur formation à SKEMA Business School.

Bryan Elpitiya suit le MSc Entrepreneurship & Innovation, tandis que Ibrahim Benouna a choisi d'emprunter la voie du MSc Entrepreneurship & Sustainable Design. « Nous avons des profils réellement complémentaires. D'autant que nous travaillons maintenant avec Robin Dijoux et Thibault Garrot, deux étudiants de Polytech Nice Sophia pour tout ce qui concerne la partie technique. Nous avons fait connaissance pendant le challenge Jeunes Pousses ! », précise Bryan Elpitiya, CEO de CHECK

Zéro papier pour les notes de frais


Avec CHECK, chacun pourra, à terme, scanner un QR code chez le commerçant pour recevoir le ticket de caisse sur son smartphone. Celui-ci sera ensuite stocké sur l'application avec les autres. Outre le marché des particuliers, les étudiants veulent proposer cette solution écologique aux entreprises pour les dépenses professionnelles. « Les notes de frais seront transmissibles directement via l'application. Par exemple, vous allez au restaurant, vous scannez, vous recevez le ticket et vous l'envoyez directement à la comptabilité », ajoute Bryan Elpitiya.

En plus de cette innovation, les jeunes entrepreneurs planchent sur la possibilité pour les clients de donner leur avis sur un produit après son achat. Pour les aider, les étudiants sophipolitains peuvent s'appuyer sur les ingénieurs de Supralog, une entreprise de la Tech niçoise. Le lancement de la phase de test est prévu pour septembre.

Deux étudiants de SKEMA créent une appli pour supprimer les tickets de caisse
A propos de SKEMA Business School :
Avec 9 000 étudiants de plus de 120 nationalités et 48 000 diplômés présents dans 145 pays, SKEMA Business School est une école globale qui, par sa recherche, plus de 70 programmes d'enseignement et sa structure multi-site internationale forme et éduque les talents dont ont besoin les entreprises du XXIe siècle. Désormais, l'école est présente sur 7 sites : 3 campus en France (Lille, Sophia-Antipolis, Paris), 1 en Chine (Suzhou), 1 aux Etats- Unis (Raleigh), 1 au Brésil (Belo Horizonte) et 1 en Afrique du Sud (Stellenbosch - Le Cap). En septembre 2019, l'école a implanté à Montréal son centre de recherche et de ressources en Intelligence Artificielle et son centre de R&D. SKEMA est multi-accréditée - Equis, AACSB et EFMD Accredited EMBA. Ses programmes sont reconnus en France (Visa, Grade de Master, RNCP, label CGE), ainsi qu'aux USA (licensing), au Brésil (certificação) et en Chine.

Lire aussi : Finance durable et Fintech : SKEMA lance un nouveau programme
.

Jeudi 1 Juillet 2021
Lu 1128 fois

Nouveau commentaire :