Rubypayeur crée le premier service en France dédié au recouvrement des ‘petites’ créances

Faire entrer le recouvrement de créances dans une nouvelle ère


Lancée en janvier 2019 par Alexandre Bardin, Rubypayeur est le premier cabinet de recouvrement digital native. La start-up déploie un modèle inédit dans le secteur en introduisant une approche communautaire du recouvrement de créances permettant d’en finir avec l’impunité des mauvais payeurs. Ce nouveau service offre aux entreprises une alternative plus rapide et moins cher que les services de recouvrement classique. Surtout, et pour la première fois en France, il rend possible le recouvrement de petites créances (moins de 1000€). Rubypayeur rend ainsi le recouvrement de créances accessible aux freelance, TPE et PME dont la plupart étaient jusqu’ici exclus du système.

En France, la trésorerie des entreprises est fortement sous pression. Les délais moyens de paiement se sont allongés de deux jours en 2018, et plus de 27 000 défaillances d’entreprises ont été constatées au premier semestre 2019. Un constat d’autant plus alarmant que 25 % des faillites d’entreprises sont en partie dues à un impayé client.

Dans ce contexte, le recouvrement des créances impayées est primordial et ce marché se développe rapidement. Ce sont ainsi près de 600 sociétés qui se partagent le marché français du recouvrement de créances. Pour autant, ces acteurs historiques ne parviennent à recouvrer que 1,5 milliards d’euros par rapport aux 56 milliards d’euros d’impayés enregistrés chaque année, témoignant d’un réel manque d’efficacité.

Frais élevés, méthodes peu lisibles, délai de recouvrement à rallonge… les pratiques des acteurs traditionnels freinent aujourd’hui de nombreuses entreprises qui préfèrent souvent abandonner leurs créances plutôt que faire appel à leurs services. C’est fort d’une expérience personnelle malheureuse et pour répondre à cet enjeu majeur qu’Alexandre Bardin a lancé Rubypayeur.

Faire entrer le recouvrement de créances dans une nouvelle ère

Pour en finir avec les retards de paiements entre entreprises, Rubypayeur déploie une approche inédite en France en intégrant une dimension communautaire à son service de recouvrement amiable.

Rubypayeur est en effet aujourd’hui le seul acteur du secteur à intégrer la technique du ‘Name and Shame’. Concrètement, si le débiteur ne régularise pas sa situation sans pour autant la contester, alors son retard de paiement est signalé sur la plateforme Rubypayeur et rendu accessible à tous via un moteur de recherche qui référence les pratiques de paiement de plus de 11 millions d’entreprises et d’établissements français.

Fort de cette approche inédite en France, Rubypayeur enregistre des résultats probants puisque plus de 75% des factures qui lui sont confiées sont payées en moins de 15 jours dans le cadre de la procédure de recouvrement amiable.

Devenir le label français de référence en matière de délais de paiement

Si Rubypayeur permet aujourd’hui de mettre fin aux pratiques d’entreprises peu scrupuleuses, son ambition est également de valoriser les entreprises aux pratiques de paiement vertueuses via la technique du ‘Name and Fame’.

La start-up permet en effet à toutes les entreprises dont les paiements sont à jour d’être référencées sur sa plateforme et d’obtenir le label ‘Rubypayeur’ en adhérant à la charte Ruby. En s’engageant en faveur du respect des délais de paiement, ces entreprises peuvent rassurer l’ensemble de leurs parties-prenantes actuelles et s’octroyer un avantage concurrentiel auprès de leurs futurs partenaires ou prospects.

Permettre à toutes les entreprises d'accéder au recouvrement de créances

À son approche inédite du recouvrement de créances, Rubypayeur associe les atouts d’un cabinet ‘Digital Native’. En automatisant l’ensemble des process liés au recouvrement de créances, la start-up est en effet capable de proposer un service efficace et rapide pour deux à quatre fois moins cher.

Alors que les prix pratiqués dans le secteur se situent actuellement entre 10 et 20 % de commissions du montant de la facture recouvrée, Rubypayeur propose son service pour seulement 5 % du montant recouvré à ses abonnés.

En outre, pour lancer une procédure de recouvrement, la plupart des acteurs imposent un montant minimum de créances et facturent souvent des frais fixes. Si bien qu’il est difficile aujourd’hui de faire recouvrer une facture de moins de 1 000 € HT.

Grâce à un modèle sans montant minimum de créance et avec une facturation uniquement au succès, Rubypayeur est aujourd’hui le seul acteur en France capable d’adresser ces ‘petites créances’.

La start-up offre ainsi une solution efficace pour de nombreux freelances mais aussi TPE et PME dont la plupart étaient jusqu’ici exclus du système et ce, alors même que ce sont les premiers à subir de plein fouet les problématiques de trésorerie liées aux impayés.
Notez

Rédigé par Samuel Beaupain le Jeudi 19 Décembre 2019 à 10:52 | Lu 262 fois

Nouveau commentaire :