Bitcoin, une couverture contre l’inflation ?

Par Lukas Enzersdorfer-Konrad, COO Bitpanda


Les investisseurs devraient-ils s’inquiéter de l’augmentation des taux d’inflation et Bitcoin peut-il servir de couverture contre cette même inflation ? Alors que l’économie se relève de la pandémie, les économistes s'attendent à des taux d’inflation plus élevés qu’ils ne l’étaient ces dernières années. Les prévisions d’inflation ont déjà provoqué une croissance de la volatilité sur les marchés et l’incertitude est palpable parmi les investisseurs : lors d’une enquête menée auprès de gestionnaires de fonds par la Bank of America en mars, l’inflation s’est avérée être le risque extrême numéro un.

Cette crainte d’une forte augmentation des prix est-elle justifiée ? La Banque centrale européenne prévoit un taux d’inflation de 1,5 % cette année, soit 0,5 % de plus que lors de la dernière prévision. D’ici quelques mois, l’inflation pourrait même s’élever à 2 %.

La Banque nationale d’Autriche s’attend à une hausse de 1,4 % en 2021 et de 1,7 % pour les deux années à venir. Le Fonds monétaire international présage même des taux d’inflation de 2 % de 2023 à 2025. Il en va de même en Allemagne, où les experts économiques prédisent un taux d’inflation de 2,1 % pour 2021 et de 1,9 % pour l’année suivante. Aux États-Unis, la Réserve fédérale anticipe, elle, un taux d’inflation de 2,4 % pour cette année. De plus, de nombreuses autres estimations prévoient des taux de plus de 3 %.

La récente projection de la Réserve fédérale des États-Unis avait causé une augmentation temporaire du cours de l’or en mars, ce métal précieux étant une couverture contre l’inflation répandue. Étant donné que Bitcoin est davantage considéré comme un investissement comparable à l’or, de nombreux investisseurs se demandent si le moment n’est pas venu, à la vue de l’inflation annoncée, de contrecarrer la dévaluation monétaire avec Bitcoin.

Quoi qu’il en soit, l’or ne peut pas suivre le cours du bitcoin, qui a augmenté de près de 900 % durant ces douze derniers mois. Même si le métal précieux a enregistré des taux de croissance à deux chiffres durant les cinq premiers mois de la pandémie, la demande pour l’or est faible compte tenu de l’inflation prévue. Les avis sont partagés concernant l’utilisation du bitcoin et d’autres cryptomonnaies comme couvertures contre l’inflation. Pour certains analystes et certaines banques, il n’y a pas de comparaison possible avec les métaux précieux en ce qui concerne la protection de la valeur. D’autres pensent que le cours du bitcoin pourrait augmenter parallèlement à l’inflation, mais que ces évolutions ne dépendent pas l’une de l’autre.

En tant que jeune actif numérique, le bitcoin ne bénéficie pas encore d’un suivi à long terme de l’évolution de son prix par rapport à l’inflation, comme c’est actuellement le cas pour l’or et d’autres actifs. Les défenseurs de Bitcoin le considèrent comme résistant à la dévaluation, par rapport aux monnaies conventionnelles. En effet, tandis que des billets de banque peuvent être en théorie « imprimés » à l’infini, le nombre total de bitcoins est limité à 21 millions.

Si l’on considère l’évolution de l’or et du bitcoin, l’année écoulée a probablement changé quelques règles. Il est donc difficile de se faire un avis définitif concernant la couverture contre l’inflation. On peut également voir l’établissement durable du bitcoin en tant qu’actif sous d’autres angles : de plus en plus d’investisseurs institutionnels incluent la monnaie numérique dans leurs portfolios, et en quantités considérables. Selon les dernières informations, Grayscale Ventures disposerait d’environ 700 000 bitcoins dans son Bitcoin Trust, ce qui correspondrait à 3,5 % de la disponibilité totale. Toutefois, les fonds d’investissement ne sont pas les seuls à acheter des bitcoins, les entreprises le font aussi, ce qui renforce la pérennité de cette jeune classe d’actifs.

Retrouvez cet article sur le blog de Bitpanda

728x90


À PROPOS DE BITPANDA
Bitpanda est un néobroker européen de premier plan dont la mission est de démocratiser le monde complexe de l’investissement. Fondée en 2014 par Eric Demuth, Paul Klanschek et Christian Trummer, l’entreprise croit fermement à la transparence et à la possibilité pour chacun de commencer à investir aussi facilement que possible. Bitpanda élimine les obstacles financiers complexes en exploitant la puissance innovante des actifs numérisés et de la technologie blockchain. Grâce à des frais réduits, des transactions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et un règlement en temps réel, Bitpanda permet aux utilisateurs de façonner leur avenir financier selon leurs propres conditions.


Mardi 30 Mars 2021
Lu 179 fois

Nouveau commentaire :