Les startups, partenaires ou concurrentes des banques ?


A l'occasion de la sortie de son livre blanc "Banque Digitale : les FinTech cannibalisent la banque", le cabinet conseil en transformation digitale, OCTO Technology organisait cette semaine à l'Elysée Biarritz à paris un FinTech Day. Objectif de cette journée: comprendre les enjeux et les implications de la vague digitale dans le domaine bancaire à travers des tables rondes et les pitchs des 18 startups FinTech présentes à l'événement.

Dans le public, une grande majorité d'hommes dans les codes vestimentaires du monde bancaire et du coté des stands, 18 startups représentatives de la FInTech française : Strands, Paymium, Marie Quantier, Mipise, Finexkap, Fundshop, Advize, Linxo, CashSentinel, Lydia, ScaledRisk, Be2Bill, SmartAngels, SoweFund, Finsquare, Tiller System, Unilend, FranceBarter et Primus Finance.

Selon OCTO, Il y avait 1042 startups de la Fintech en 2014, elles n’étaient que 248 en 2013. C’est donc une multiplication par quatre du nombre d’acteurs selon les chiffres de Venture Scanner. Quant aux investissements totaux dans ce secteur, ils sont passés de 3 milliards de dollars en 2013 à 15 milliards en 2014.

#FinTechDay. Digital Business News est allé à la rencontre de startups invitées et des organisateurs pour tenter de répondre à trois questions du moment :

Les startups sont-elles naturellement partenaires ou concurrentes des banques ?
La France rattrape-t-elle le retard qu'elle a pris sur ce marché ?
Les banques traditionnelles seront-elles toujours là dans 5 ou 10 ans ?
Notez

le Lundi 13 Avril 2015 à 18:28 | Lu 138 fois

Nouveau commentaire :